AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
NOUVEAU PROJET

Partagez|

we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Theodore Monroe
admin + vous allez adorer me détester.
≡ messages : 188
≡ arrivée : 28/08/2015
≡ célébrité : Stephen Amell

MessageSujet: we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa) Mar 20 Oct - 18:43

we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry.

Les dernières semaines sans sa bien aimée ont été terriblement longues. Tous ces reproches l'ont laissé perplexe. Il en est venu à se demander s'il n'avait pas joué un rôle dans les crises de jalousie de sa compagne. Serait il involontairement rentré dans le jeu de la jolie pompier. Il n'en a pourtant l'impression. Il n'a jamais essayé de la séduire. Pas intentionnellement en tout cas. Il ne nie absolument pas le fait qu'elle soit très jolie. Au contraire, il la trouve magnifique, elle fait partie de ses femmes qui ont un charme enfantin. Ils rient beaucoup ensemble. Ils s'amusent et partagent de bons moments. D'ailleurs si Alisha n'entrait pas en ligne de compte, il aurait sans doutes essayé de la séduire. Une décision a été prise. Il va s'éloigner d'elle, se contenter du strict minimum. C'est ce qu'il doit faire pour réussir à reconquérir sa belle. Ça lui fait de la peine. « Bonjour. » lâche t-il en entrant dans la salle commune de la caserne, le teint pâle. Il est penaud, il n'a plus la même pèche depuis sa dernière dispute. Le pire, ils étaient tous là, ils ont tout vu. Les témoins bien impuissant d'une scène qu'il aurait aimé gardé pour lui. Il pose ses fesse sur une chaise. Il a sagement évité sa collègue depuis cette soirée. Il a fait en sorte de changer ses horaires pour ne plus la croiser. Ce soir y comprit? Imaginez sa surprise lorsqu'il la voit pénétrer à son tour dans la salle de garde. Il détourne le regard. Elle doit lui en vouloir d'être aussi froid. Surtout qu'elle n'y peut rien. Elle n'a rien demandé. Il ne l'a jamais sentie plus séductrice que ça à ses côtés. A vrai dire, ses yeux, il a choisit de ne pas les utiliser. Parce qu'Alisha, elle a raison. Le regard amouraché qu'elle lui lance le plus souvent, tout le monde l'a remarqué à part lui. Il se lève et rejoint l'évier pour se servir un grand verre d'eau. Il espère très sincèrement qu'elle ne lui demandera aucun comptes. Dire qu'il ne s'est même pas excusé pour le comportement de sa petite amie l'autre soir. Elle a tout de même ruiné sa robe. Il lève les yeux vers elle et leurs regards se croisent. Un faible sourire. Maladroit. Superficiel. Il prend une large respiration. Il doit au moins lui expliquer. Elle le mérite non ? Alors il s'approche doucement, ses pas sont lourds. « On peut parler ? » demande t-il. Il regarde autour de lui et ajoute: « Pas ici. » Il y a des oreilles, des personnes qui pourraient interpréter et apporter leurs avis à ce qu'il compte faire. Il n'en a pas envie. Étaler sa vie privée, ce n'est pas du tout dans ses habitudes bien au contraire. Il s'éloigne un peu, invitant la belle brune à suivre ses pas. L'atmosphère est ultra tendue. Le naturel s'est évanouie. Il réfléchit désormais à tout ce qu'il fait et dit face à l'apprentie pompier.

_________________

GIVE ME LOVE

Dans chaque histoire d'amour fou il y a un tournant ; cela peut venir plus ou moins vite mais en général cela vient assez vite ; la plupart des couples ratent le tournant, dérapent, font des tonneau et vont s'écrabouiller contre le mur, les quatre roues en l'air. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessa McKinley
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 150
≡ arrivée : 14/10/2015
≡ célébrité : Dakota Mayi Jonhson

MessageSujet: Re: we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa) Mar 20 Oct - 20:44

we can't be friends, not if it's mean loosing her. i'm sorry.
Thedore Monroe & Tessa McKinley
C'est un jour que je qualifierais d'habituel. Hier soir je suis sortie boire un verre avec Ophélia, la jeune femme qui est devenue ma meilleure amie depuis que je suis dans cette ville. Nous avons bien rigolé, dragué et pourtant... rien de spécial ne s'est passé ni pour elle ni pour moi. Elle a perdu l'amour de sa vie et moi, mon cerveau est bien trop occupé pour l'instant. Elle me dit sans cesse que je dois arrêter de faire les yeux doux à mon collègue ou alors simplement que j'y aille franchement. Je suis perdue, je ne sais plus quoi faire, il y a cette Alisha, sa petite amie. Je ne suis pas le genre de personnes à me moquer des dommages collatéraux. Non, même si la plupart des collègues pensent le contraire, j'en ai quelque chose à faire. En parlant de collègue, il commence à se faire tard, ce soir je suis de garde. Je vais devoir me rendre à la caserne. Ça ne me dérange pas, je vis le jour et travaille la nuit, c'est plutôt agréable. J'ai l'impression d'avoir des journées à rallonges. J'arrive dans la caserne. Certains de mes collègues sont déjà présents, je ne sais pas exactement avec qui je vais devoir travailler ce soir, car mon chef m'a téléphoné il y a quelques jours pour me demander de changer d'horaires pour ce soir. J'annonce un petit    « Bonsoir » collectif pour m'adresser à tout le monde. J'entre dans la salle de garde. Je salue deux ou trois collègues quand je les croise. Soudain j'aperçois Theodore par hasard. Il est assis à une table, il ne me regarde pas. Je ne l'ai pas vu depuis un petit moment je dois dire. La dernière fois c'était quand sa chère petite amie m'a gracieusement vidé un verre de vin sur la robe lors d'une soirée avec les collègues de boulot. C'est étrange, d'habitude on se voit presque tous les jours puisque nous avons les mêmes horaires. Je n'ai pas le temps de penser à grand chose que je me retrouve le regard dans le sien alors qu'il s'était levé pour aller chercher un verre d'eau vers l'évier. Je sens qu'il est gêné. Il affiche un petit sourire embarrassé. Je le vois prendre une grande inspiration comme s'il se donnait du courage et se diriger vers moi.  « On peut parler ? » me demande-t-il. Je le regarde en haussant les sourcils, je m'apprête à déposer les affaires que j'ai dans la main sur la table à côté de moi quand soudain il ajoute  « Pas ici.  » Je hoche alors la tête  « Oui. » Je me sens à mon tour gênée. La situation est plus que pesante. Il m'invite à le suivre et je m'exécute. Nous nous éloignons un peu plus loin. Je m'appuie alors contre un bureau qui se trouve là, je croise les bras sur ma poitrine et de mes doux yeux bleus de biche je lui demande  « Que se passe-t-il Theo ?. ». Je me demande tout de même si ce qu'il souhaite me dire est en rapport avec le boulot ou si ça concerne bien ce que je crois. Ce qu'il s'est passé la soirée dernière.

_________________
MISLEADING APPEARANCES  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Theodore Monroe
admin + vous allez adorer me détester.
≡ messages : 188
≡ arrivée : 28/08/2015
≡ célébrité : Stephen Amell

MessageSujet: Re: we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa) Mer 28 Oct - 9:16

we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry.

Tessa et lui se sont rencontrés il y a un peu plus d'un an, il était chargé de la former. Un véritable bonheur pour lui puisque la jeune femme était motivée, dynamique, ponctuelle et en plus de ça, elle a toujours apprit très vite. Il suffisait de lui dire les choses une fois pour qu'elle les acquiert. Très vite, une complicité s'est installée entre eux. Ils s'entendaient bien, ils se sont bien entendu depuis le début et ça... Alisha l'a constaté. Sauf qu'elle a cru y percevoir plus qu'une simple amitié. La réalité -du côté de Theo en tout cas, il ne sait rien des sentiments de la jolie Tessa- c'est qu'il considère la jeune femme comme n'importe lequel de ses coéquipier. Jamais il n'a imaginé une quelconque histoire avec elle. Déjà parce qu'il ne la voit pas de cet œil là mais surtout parce qu'il est amoureux et qu'il ne voudrait pas gâcher ce qu'il a construit avec celle qu'il considère comme la femme de sa vie. Alors s'il doit dire adieu à cette belle amitié pour réussir à convaincre la future madame Monroe que c'est elle qu'il veut et personne d'autre... Très bien, il le fera. Qui sait, peut être que lorsque la situation se sera un peu tassée, ils pourront recommencer à discuter. « Oui.  » fit elle de sa voix douce. Il l'invite alors à le suivre un peu plus loin, la où personne ne pourra donner son avis et apposer son grain de sel dans cette histoire qui ne regarde finalement personne d'autre. C'est malheureusement le soucis lorsque l'on travaille ici. C'est une grande famille, toujours prête à se serrer les coude mais il est difficile de cacher des choses à sa famille. Appuyée contre un des bureaux, elle croise les bras en signe de reddition, elle se doute bien du sujet qui va être abordé. « Déjà, je tenais à m'excuser... Si jamais tu as besoin de pressing, je payerais la note. » commence t-il, mal à l'aise, un peu plus chaque minute qui passe. Il doit le dire mais c'est comme si les mots ne voulaient pas sortir de sa bouche, comme s'ils étaient bloqués. Il doit s’exécuter il n'a plus le choix. « Je t'apprécie beaucoup... Tu le sais. » commence t-il, de façon un peu fragile. « Mais a partir d'aujourd'hui, nos relations devront rester strictement professionnelles. » voilà, c'est dit. Il a parlé vite, comme quand on enlève un pansement. On sait que ça va faire mal alors autant abréger les souffrances. De toutes façons, il n'allait pas ignorer la belle pompier pendant des années. Ils auraient tôt ou tard du avoir cette conversation. Il souffle un coup. Il n'ajoute rien de plus. Que dire de toutes façons, ces mots sont clairs comme le verre. En dire serait ajouter une couche pas vraiment nécessaire dans cette atmosphère maladroite. presque invivable. Il sait qu'il va sans doute la blesser. Ce dont il n'a pas conscience, c'est à quel point la jeune femme peut tenir à lui. Il se dit naïvement qu'elle choisira quelqu'un d'autre pour aller boire une bière après le boulot et qu'après quelques semaines, ils arriveront à avoir un comportement moins malhabile l'un envers l'autre. Il n'a rien d'exceptionnel dans le fond, elle se remettra aisément de ne plus l'avoir dans sa vie. Elle l'a bien fait toutes ses années avant de le rencontrer. Un sourire faible d'excuses, presque faux se dessine sur ses lèvres.

_________________

GIVE ME LOVE

Dans chaque histoire d'amour fou il y a un tournant ; cela peut venir plus ou moins vite mais en général cela vient assez vite ; la plupart des couples ratent le tournant, dérapent, font des tonneau et vont s'écrabouiller contre le mur, les quatre roues en l'air. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessa McKinley
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 150
≡ arrivée : 14/10/2015
≡ célébrité : Dakota Mayi Jonhson

MessageSujet: Re: we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa) Lun 9 Nov - 18:19

we can't be friends, not if it's mean loosing her. i'm sorry.
Thedore Monroe & Tessa McKinley
Être pompier c'est une passion, une vocation, quelque chose qui m'a été transmis par mon père. C'est quelque chose que j'aime. Je sais que parfois ça peut être dangereux. Je sais que je peux perdre des gens, des gens que je dois normalement sauver ou des amis pompiers. Mais, c'est le risque et quand on va éteindre un énorme feu, c'est une satisfaction. Même si on a passé des heures pour réussir à l'éteindre, le principale c'est qu'au final il soit éteint. Et pour faire ça, j'avais besoin de mon équipe tout au complet. Nous étions une grande famille. Ça fait un an que j'avais posé mes valises à Menfis. J'avais eu le temps d'avoir des attaches. Parmi elle, le plus important à mes yeux, Théodore. Je le sentais, il m'avait évité depuis quelques jours. Je présumais que c'était à cause de la soirée entre collègue dernièrement. Sa jolie petite amie m'avait gentiment envoyé son verre de vin en pleine figure, ou du moins sur ma robe. Théo était venu me voir, ce jour-là en me demandant si nous pouvions parler. Je lui avais alors répondu que oui. Il ne voulait pas qu'on le fasse ici, avec la plupart de nos collègues à côtés. C'était compréhensible, ça ne regardait personne d'autre que nous. Je m'étais alors reculée à la demande de mon collègue. J'avais pris appuie contre l'un des nombreux bureaux et croisant les bras contre ma poitrine, je lui avais demandé ce qu'il se passait pour lui.  « Déjà, je tenais à m'excuser... Si jamais tu as besoin de pressing, je te payerais la note. » un petit rire sarcastique se laissa échapper de ma gorge, sans que je ne le fasse exprès. Il semblait de plus en plus tendu et mal à l'aise. Je continuais de le regarder et l'écouter, à la fois perplexe et curieuse.  « Je t'apprécie beaucoup, tu le sais... » continua-t-il.  « Mais à partir d'aujourd'hui, nos relations devront rester strictement professionnelles » il finit par un soupire. Je reste là, sur place telle une idiote les bras croisés. Je suis complètement choquée par la nouvelle, je ne m'attendais pas du tout à ça. C'est comme si il venait de me planter un couteau en plein coeur. Quelle idiote j'ai pu être de penser ne serait-ce qu'une seule seconde qu'il puisse avoir une once d'attirance pour moi ! Ma gorge se serre, j'avale difficilement ma salive en fronçant les sourcils.  «Très bien si c'est ce que tu veux. » dis-je faiblement. Je suis déçue mais je sens aussi que la colère monte définitivement en moi. Je lève la main et fait un geste comme si je venais de balayer l'air  «Suis-donc les ordres de ta copine qu'est ce que tu veux que je te dises ? » Je suis déçue, ça ne sert à rien. J'ai tellement été idiote jusqu'à maintenant. Je serre les dents. J'ai envie de lui flanquer un point dans la figure pour qu'il se rende compte à quel point il vient de me blesser.  

_________________
MISLEADING APPEARANCES  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Theodore Monroe
admin + vous allez adorer me détester.
≡ messages : 188
≡ arrivée : 28/08/2015
≡ célébrité : Stephen Amell

MessageSujet: Re: we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa) Mer 11 Nov - 11:51

we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry.

Theo est devenu pompier presque par hasard, ce n'est pas un rêve de gamin comme la plupart de ses collègue. Il s'est retrouvé dans une situation de crise, un jour, dans un café alors qu'il n'avait que 19ans, moment qu'il a gérer avec un calme olympien, permettant à la victime de s'en sortir sans aucunes séquelles. Le pompier en chef lui a suggérer de passer les test et depuis ce jour, il n'a jamais arrêté. Hors de question. Il aime beaucoup trop son métier pour imaginer une seule seconde faire autre chose. Il connait les danger, il sait bien que sa vie est en péril tous les jours mais ça fait partit du contrat. Puis très sérieusement, il n'arriverait pas à y renoncer, cette adrénaline, cette valorisation lorsqu'il sauve des vies. C'est beaucoup trop important pour lui. Une raison pour lesquelles il aime autant son job, c'est cette ambiance familiale et chaleureuse. Il n'a certes, plus de famille à proprement parlé puisqu'il les a quitté il a de ça très longtemps mais il en a retrouvé une. Et Tessa, c'est un peu comme une sœur pour lui. En tout cas, c'est ce qu'il a toujours pensé jusque là, alors lui avouer tout ça, c'est un peu comme se séparer d'un membre: douloureux mais indispensable pour sa survie. Il ne peut pas perdre Alisha. « Très bien si c'est ce que tu veux.  » La voix de sa partenaire explose, elle est en colère. Légitime mais il ne s'attendait pas à autant de dédain face à sa décision, il avait égoïstement pensé qu'elle comprendrait. Les bras croisés sur sa poitrine, elle est plus froide que jamais. « Suis-donc les ordres de ta copine qu'est ce que tu veux que je te dises ? » Ses sourcils se froncent, la fâcheuse sensation d'être revenu un peu plus de dix ans en avance, à l'époque où ses relations amoureuses ne dépassaient pas quelques semaines. « Woh... Le prend pas comme ça. Déjà, elle ne m'a rien demandé... » Non, c'est une décision qu'il a prit lui même, comme un grand. Il ne l'a plus vu depuis la soirée de toutes façons, comment aurait elle pu imposer son ultimatum. C'est une précaution qu'il préfère prendre en amont pour faciliter leurs retrouvailles qu'il l'espère, seront rapides. « C'est seulement pour un temps, que les choses se tassent avec Alisha. » Il lui adresse un sourire timide et ajoute: « Tu vas trouver ça débile, mais elle est persuadée que tu as le béguin pour moi. » lâche t-il, lui est convaincu du contraire. Tessa ne ressent rien d'autre pour lui que de l'amitié. Il n'a jamais comprit les allusions, les gentillesses. Il faut dire qu'à ce sujet, il a des voiles sur les yeux. Il ne voit pas les signes, sauf s'ils sont très concrets. « Je veux juste un peu de temps Tess... » Sa réaction le laisse comprendre qu'elle est peut être plus importante qu'il ne veut l'admettre. Il tient à elle bien plus qu'il ne l'aurait cru et cette idée de se séparer définitivement de sa présence dans sa vie lui déplait. Il se gratte la tête, maladroit et tendu. Il a l'impression de rompre, étrange n'est ce pas ?

_________________

GIVE ME LOVE

Dans chaque histoire d'amour fou il y a un tournant ; cela peut venir plus ou moins vite mais en général cela vient assez vite ; la plupart des couples ratent le tournant, dérapent, font des tonneau et vont s'écrabouiller contre le mur, les quatre roues en l'air. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessa McKinley
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 150
≡ arrivée : 14/10/2015
≡ célébrité : Dakota Mayi Jonhson

MessageSujet: Re: we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa) Jeu 12 Nov - 15:31

we can't be friends, not if it's mean loosing her. i'm sorry.
Thedore Monroe & Tessa McKinley
Theo et Tess, Tess et Theo. Il n'était pas rare dans la caserne d'entendre parler de ce duo. De notre duo visiblement. On m'avait déjà dit que je formerais un beau couple avec Theodore Monroe. Tessa Monroe, ça sonnait plutôt bien non ? Mais dans quoi est-ce que je m'étais embarqué sentimentalement parlant sérieusement ?! Vous m'entendez parler ? C'est dingue, c'est impensable. Je suis tellement naïve parfois. Imaginons ne serait-ce qu'une seule seconde qu'il se passe quoi que ce soit entre Theo et moi ? Le bordel que ça mettrait dans la caserne ? Nous sommes des partenaires, une équipe, c'est tout simplement impossible. Je ferais mieux de me sortir clairement ça de la tête. Même si nous étions un bon duo, rien n'était possible entre nous. Je le savais. Seulement c'était pas si simple que ça. A chaque fois que je le voyais je m'imaginais comment ce serait d'être dans ses bras musclés, de voir le haut de ce torse qui semblait si doux, de le toucher, de l'embrasser. Au mon dieu, je vais trop loin. Quand Theo me balança ça en pleine figure, la tension qui était déjà à peine présente s'accentua. Quand il m'annonça qu'a partir de maintenant nos relations allaient rester strictement professionnelles, c'est comme s'il m'avait planté un couteau en plein coeur. Je lui avait alors suggérer qu'il faisait bien ce qu'il voulait d'un air déçue, désemparée. Puis je m'étais légèrement énervée juste après en lui disant qu'il n'avait qu'à suivre les ordres de sa copine.  « Woh... Le prend pas comme ça. Déjà, elle ne m'a rien demandé... » Je le fixe toujours bras croisés contre ma poitrine, serrant les dents.  « C'est seulement pour un temps, que les choses se tassent avec Alisha.  » J'haussais un sourcil l'écoutant toujours essayant de se dépatouiller tout seul. Le toisant quelque peu. Je le vit sortir un petit sourire qui me fit fondre intérieurement mais je ne bougeais pas d'un poil.  « Tu vas trouver ça débile, mais elle est persuadée que tu as le béguin pour moi. soudain c'est comme s'il me plantait une flèche en plein coeur. Oui tiens, qu'est ce que c'est drôle ! Hilarant même ! A quel point ça pouvait être stupide ma parole de penser ça. Sans rire, je n'avais pas vu qu'elle était jalouse de moi. Je pensais qu'elle avait trébuchée quand elle m'avait envoyé ce verre en pleine figure tiens.  « Je veux juste un peu de temps Tess... » Je ne peux m'empêcher de répondre et de partir au quart de tour.  »Est-ce que tu te moque de moi Theo ? Tu n'es pas sérieux là ? » Je m'énerve, je perd mes moyens. Les collègues ne sont pas loin. Il faut vraiment que je pense à me calmer.  « Je ne suis pas une chose avec laquelle tu peux jouer. Partir pour un temps et revenir comme une fleur. Je ne sais pas faire semblant moi. »  laissant retomber mes bras le long de mon corps et faisant de grands gestes.  « Si tu prends ce chemin tu t'y tiendra. J'irais voir le kaporal chef et je lui demanderais de changer de coéquipier » Cette décision me semblait inévitable. Theo ne tenait pas tant que ça à moi. Je m'en rendais compte à présent. Tout ce que les gens autour de moi m'avaient dit était vrai finalement. J'étais bien passée pour la potiche de base.  « Toi et ta petite amie vous sentirez mieux comme ça.  » Waouh ! Qui était la femme qui venait de parler pour moi ? D'agir ? Ce n'était pas moi ça. J'étais la jeune fille timide et discrète. A croire que j'avais du caractère, comme mes frères. Peut-être était-ce tout ce temps passé avec eux après tout.

_________________
MISLEADING APPEARANCES  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Theodore Monroe
admin + vous allez adorer me détester.
≡ messages : 188
≡ arrivée : 28/08/2015
≡ célébrité : Stephen Amell

MessageSujet: Re: we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa) Dim 15 Nov - 10:12

we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry.

Cette discussion avec Tessa, elle devait avoir lieu, finalement, Theo la repousse depuis beaucoup trop longtemps. Il fuit depuis des jours dans l'espoir qu'Alisha se calme et lui dire qu'elle avait péter un câble pour rien. Il avait finit par se rendre à l'évidence, ce n'était pas la première fois qu'elle lui parlait de Tessa en termes négatifs. Ce n'était pas la première fois que la jalousie prenait le dessus. Là, elle avait juste dépassé les bornes en renversant son verra sur la jolie pompier. Pourtant, il lui donnait gain de cause. Parce qu'il en est follement accroc. « Est-ce que tu te moque de moi Theo ? Tu n'es pas sérieux là ? »  Elle est visiblement énervée, trop. Et lui qui ne comprend rien, qui ne remarque pas. Son regard quand elle l'observe. Il est vraiment trop con. Il aurait du s'en rendre compte. Il aurait pu s'il n'avait pas des voiles sur les yeux. Son coeur s'emballe alors qu'il comprend enfin. En fait, si elle est si en colère, c'est parce que sa petite amie a raison, elle en pince pour lui. « Tessa... » Quelle merde tiens. Ceci dit, elle a pas complètement tort. Il a fait un choix, Alisha et il devrait s'y tenir, il avait seulement espéré que la brune ne lui en voudrait pas autant. Qu'elle comprendrait qu'il préserve son couple.   « Je ne suis pas une chose avec laquelle tu peux jouer. Partir pour un temps et revenir comme une fleur. Je ne sais pas faire semblant moi. Si tu prends ce chemin tu t'y tiendra. J'irais voir le kaporal chef et je lui demanderais de changer de coéquipier » Il ne l'a jamais vue dans un tel état, elle est en colère. Le mot est même faible. La rage qui émane de ses mots est comme un crachat en plein visage. Le cœur serré. Les mains tremblantes. Elle confirme sa pensée. Elle en pince pour lui. Il lui plait. Et lui, pauvre abruti qui ne s'est rendu compte de rien avant aujourd'hui. « Je n'ai jamais voulu jouer avec toi ou tes sentiments. » dit il. « Toi et ta petite amie vous sentirez mieux comme ça. » Il tente de garder son calme. De rester le plus paisible possible et ne pas céder à la panique qui l'assaille depuis quelques minutes maintenant. Elle est en colère, alors s'il se met lui aussi à hurler, ça ne va rien arranger du tout. Ceci dit, c'est plutôt mal barré pour lui. Vu la tournure que prend cette discussion. Il ne bouge pas. Il a envie de s'approcher, de la prendre dans ses bras et la réconforter mais il est clairement loin d'être le mieux placé pour faire quoi que ce soit pour elle. « Elle avait raison n'est ce pas ? Alisha je veux dire... » Pourquoi avait il été si aveugle... Il n'arrive pas à prononcer les mots fatidiques. Il n'arrive pas à le dire clairement. Et dire que ces collègues l'avait prévenu. Il l'avait toujours réfuté, pensant que c'était débile. Peut être pas tant que ça. Ils passent le plus clair de leurs temps ensemble. Et si lui n'avait pas déjà eu le cœur prit, il se serait sans doutes laisser tenté. La belle Tessa a tout pour elle. « Tu n'as jamais rien dit ou... » Il bafouille. Il ne trouve pas ses mots, tout se mélange dans son crâne.

_________________

GIVE ME LOVE

Dans chaque histoire d'amour fou il y a un tournant ; cela peut venir plus ou moins vite mais en général cela vient assez vite ; la plupart des couples ratent le tournant, dérapent, font des tonneau et vont s'écrabouiller contre le mur, les quatre roues en l'air. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessa McKinley
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 150
≡ arrivée : 14/10/2015
≡ célébrité : Dakota Mayi Jonhson

MessageSujet: Re: we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa) Dim 22 Nov - 11:40

we can't be friends, not if it's mean loosing her. i'm sorry.
Thedore Monroe & Tessa McKinley
Et voilà, nous y étions. L'ultimatum. Je venais de lui lancer une sorte d'ultimatum. Qui étais-je après tout pour faire ça ? Pour me comporter ainsi ? Je n'avais pas le droit. J'étais complètement bête de réagir comme ça pas vrai ? C'était évident qu'il choisirait Alisha. Après tout il venait de me dire qu'elle ne lui avait rien demandé, qu'elle n'avait rien à voir la dedans. C'était évident que j'allais perdre à ce jeux. Que j'allais perdre bien plus que ce que je croyais. A partir du moment où la discussion a pris une toute autre tournure, je savais que ça ne finirait pas bien. Je commençais à m'énerver à lui demander s'il se moquait de moi ou s'il était sérieux. La seule chose qu'il réussit à me dire c'est un petit  « Tessa... » qui sortit du fin fond de sa gorge qui semblait aussi serrée que la mienne juste avant. Je fis comme si je ne l'avais pas entendu, comme si c'était juste un chuchotement insignifiant et je continuais. J'étais dans ma lancé, c'est maintenant ou jamais qu'il fallait que je m'exprime après tout. Je continuais de m'exciter et m'énerver en lui expliquant que je n'étais pas une chose qu'on pouvait prendre, jeter et reprendre. Je pris alors une décision des plus importantes pour moi. Je lui avouais que s'il choisissait de prendre cette décision, j'allais aussi en prendre une. Celle d'aller voir nos supérieurs et de demander une nouvelle affectation pour un nouveau coéquipier. Je ne pouvais pas faire semblant. Travailler avec quelqu'un qui avait été mon ami, qui ne voulait plus l'être simplement parce que ça posait problème à sa petite amie. Il n'était pas seulement mon ami. Il était aussi l'homme dont j'étais amoureuse depuis un an.  « Je n'ai jamais voulu jouer avec toi ou tes sentiments. » m'avoua-t-il simplement après que je lui ai envoyé ma colère en plein visage. Je conclue en frappant d'une petite phrase piquante expliquant que si je changeais de partenaire, lui et ça petite amie se sentiraient mieux comme ça. Il me regarde toujours d'un air stoïque à la fois et désemparé. Il a l'air de ne rien comprendre. Évidemment, il n'a aucune idée de ce qu'il peut y avoir dans ma tête et dans mon coeur. Il se serre et se brise de plus en plus à l'intérieur de ma poitrine. Il ne bouge pas et soudain j'entends  « Elle avait raison n'est ce pas ? Alisha je veux dire... ». Cette phrase qui me stop net et qui me met au plus haut point mal à l'aise. Je ne peux pas me laisser avoir comme ça. Je réagis alors au quart de tour. Je secoue la tête d'un air abasourdie, me calmant quelque peu et étant légèrement déstabilisée  « Quoi ? » Je fais mine de ne pas comprendre, qu'il est complètement sur la mauvaise route. Mais, en réalité il a raison, elle a raison. Je suis raide dingue de cet homme depuis qu'il ai venu se présenté à moi l'année dernière.  « Tu n'as jamais rien dit ou... » bafouille-t-il face à moi.  « Non ! » répondais-je en fronçant les sourcils. Je suis désemparée, en colère pour ce qu'il a osé me dire mais aussi parce qu'il est entrain de découvrir mon secret. Je soupire et commence à partir en direction inverse pour me sortir de cette mauvaise blague. Je croise de nouveau les bras contre ma poitrine. Theo me regarde. Je soupire de nouveau. Je passe une main sur mon visage, puis dans mes cheveux. Je reste là, un instant dos à lui. Je pose mes mains sur mes hanches et soupire une dernière fois.  « Elle avait raison... » Je baisse la tête. Je ne veux plus le voir, l'entendre, lui parler. Je ne veux pas qu'il s'approche. Je reste là, debout, mains sur les hanches, complètement paralysée. Me sentant pire qu'une idiote.

_________________
MISLEADING APPEARANCES  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Theodore Monroe
admin + vous allez adorer me détester.
≡ messages : 188
≡ arrivée : 28/08/2015
≡ célébrité : Stephen Amell

MessageSujet: Re: we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa) Jeu 26 Nov - 11:51

we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry.

Parfois, il repense à l'époque où il était célibataire, tout était plus simple. Il écumait les bars avec Caleb et se contentait de quelques nuits avec la même fille pour ensuite lui dire adieu. Puis Alisha était entrée en scène. Il était tombé amoureux d'elle au premier instant mais le timing n'était jamais vraiment idéal jusque ce fameux soir où il a enfin osé dévoiler à la jeune femme qu'il en était fou amoureux. Depuis, il ne regardait plus les autres, elles n'existent même pas pour lui. Pourtant, à voir Tessa à cet instant, il comprend qu'il a du induire des choses, peut être l'a t-il séduite inconsciemment. Il ne sait pas. Il ne sait plus. «  Quoi ? » lâche t-elle en s’empourprant. Un signe de plus qui prouve que la policière avait raison sur le compte de sa partenaire. Theo regarde légèrement en arrière et ne comprend pas. Il n'a jamais rien vu. Il n'a perçu aucun signe d'attirance, simplement de l'amitié. Il se demande s'il s'est voilé la face tout ce temps. Il est aussi possible que la jeune femme soit douée pour cacher ce qu'elle ressent non ? « Non ! » La tension est plus que palpable dans cet espace restreint, elle se tourne, prête à prendre la porte. Le débat est clos. Theo ne se voit pas insister lourdement sur le sujet, après tout, elle réfute l'information avec tant de véhémence que cela le convint un peu plus de sa véracité. Et il s'avère qu'il a raison. « Elle avait raison...  » Oh mon dieu ? Tout devient alors trop réel. Il tombe des nues. Il avait beau commencé à se dire que tout ça était vrai, ce n'était jusque là que des pensées. Tessa ? Avoir le béguin pour lui ? Il n'a rien vu du tout. Il déglutit. Il regarde le dos de la jeune femme, peiné. Jamais au grand jamais il n'a voulu en arriver là. Jamais il n'a voulu lui laisser croire qu'elle pouvait être plus qu'une partenaire et amie. A cet instant, il n'a qu'une envie: la prendre dans ses bras et la réconforter comme l'aurait fait un frère. Sauf qu'il ne peut pas. Vous savez ce qu'on dit: les personnes capables d'essuyer nos larmes sont les plus souvent celles qui les ont versés. « Je suis désolé... » Ridicule, pathétique. Il ne trouve rien de mieux à dire que ça. Il pourrait lui sortir les conneries du genre... Ca passera, tu verras avec le temps, on finit par aller mieux mais franchement, même lui n'y croit pas réellement alors ce serait complètement stupide. Il s'approche doucement et pose une main sur son épaule en signe de réconfort. « Je n'ai jamais... » Il bafouille, il ne sait pas comment se comporter. Les mots, qu'il maitrise habituellement n'arrivent pas à sortir de sa bouche. « J'espère ne jamais t'avoir laissé pensé que c'était réciproque. Je t'aime beaucoup... Mais pas comme ça. » achève t-il. Le couteau est désormais bien enfoncé, il va sans doutes trop loin mais il souhaite être plus que clair avec elle. Si elle s'est fait des films à ce point, c'est que son comportement a du induire de la séduction. Il doit penser à Alisha. Il sait bien que la jeune femme ne l'obligera jamais à dire adieu à cette amitié. Elle n'est pas du genre maniaque du contrôle. De toutes façons, après cette révélation et le comportement soudainement agressif de la jolie Tessa, il ne reste plus grand chose de leurs belle amitié.

_________________

GIVE ME LOVE

Dans chaque histoire d'amour fou il y a un tournant ; cela peut venir plus ou moins vite mais en général cela vient assez vite ; la plupart des couples ratent le tournant, dérapent, font des tonneau et vont s'écrabouiller contre le mur, les quatre roues en l'air. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa)

Revenir en haut Aller en bas

we can't be friends, not if it's mean loosing her. I'm sorry. (tessa)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Friends, we need your feedback
» 08. That's what friends are for
» [THEME] Just friends ? [TERMINE]
» After the show between friends [Rachel]
» Anna and friends

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD CASE LOVE ♥ :: 03 + MEMPHIS CITY :: South Memphis-