AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
NOUVEAU PROJET

Partagez|

she cries, you die. joke or... (oliver)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Talisa Lockstone
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 254
≡ arrivée : 12/07/2015
≡ célébrité : nikki reed

MessageSujet: she cries, you die. joke or... (oliver) Dim 1 Nov - 18:14


   tu la touches, j'te bouffe (a)
   look for the girl with the broken smile
ask her if she wants to stay awhile

   
Tendant le bras, Talisa attrapa un stylo avant  de griffonner quelques annotations sur le bas d’une page. Elle referma le dossier, relevant la tête et adressa un sourire à son patient. « Ne vous en faites pas, tout se passe bien. Encore quelques séances et vous serez libéré. » Elle eut un autre sourire avant d’ouvrir la porte et de quitter son bureau pour accompagner son patient jusqu’à l’accueil. La jeune femme le laissa en compagnie de sa collègue tout en s’assurant qu’elle le reverrait la semaine prochaine pour une autre séance de rééducation. Elle imaginait bien que ce n’était pas ce qu’il y avait de plus drôle pour lui, mais à force de vouloir faire voler son skateboard de plus en plus haut il avait malheureusement augmenté ses chances de finir avec une partie du corps cassée. Et encore, il ne s’en était pas si mal sorti. Profitant d’être à l’accueil, Talisa jeta un rapide coup d’œil à la suite de sa journée. Elle releva ensuite les yeux, balayant du regard la salle d’attente sans y trouver la personne qu’elle cherchait avant de se tourner vers sa collègue. « Je crois que je vais aller me chercher un café avant que la suivante n’arrive. Si jamais elle arrive avant ou qu’il y a autre chose, tu m’appelles. » Les deux jeunes femmes échangèrent un sourire jusqu’à ce Talisa ne s’échappe pour profiter d’un moment de répit. Elle se rendit jusqu’à la cafétéria de l’hôpital et céda à son âme d’enfant en achetant un chocolat chaud plutôt qu’un café et en l’accompagnant d’un muffin aux pépites de chocolat. C’était d’ailleurs plus pour son âme de gourmande que d’enfant mais elle n’avait pas su y résister. Tout en vérifiant son téléphone et en répondant à un message, la jeune femme sortit de la cafétéria dans le but de remonter jusqu’à son service. S’installer dans un coin et profiter d’un moment, seule très probablement. Elle n’avait absolument rien contre les salles de pause et autre salles de garde mais sur l’instant elle avait surtout envie de se reposer. Cela dit, sa vision des choses changea subitement quand elle passa devant la salle de pause. Par habitude, elle releva les yeux, adressant un sourire aux visages familiers avant de continuer sa route mais alors qu’elle allait dépasser la porte un autre visage l’interpella. Serrant les lèvres comme une enfant s’apprêtant à faire une bêtise, la jeune femme hésitait. Après tout, elle pouvait bien le faire pour elle. Dans le fond ce n’était rien de bien méchant, juste une… reconnaissance de terrain en quelque sorte. D’autant plus que ce n’était rien que Shae n’avait pas déjà fait dans le sens inverse et sur ce coup là Talisa n’avait pas encore eu l’occasion de se rattraper. Enfin tout ce qu’elle voulait c’était en apprendre un peu plus. La jeune femme se refusait à trouver une nouvelle fois Shae dans un état second, peu importe ce que cela pouvait lui demander comme effort. Il lui semblait encore être en train de peser le pour et le contre quand elle revint sur ses pas, bien décidée à ne plus passer sa pause seule tout d’un coup. Passant la porte de la salle de pause, Talisa afficha un sourire innocent alors qu’elle essayait de ne pas se précipiter jusqu’à la table où se trouvait Oliver. Si elle paraissait trop empressée et trop curieuse, son idée n’avait absolument aucune chance de marcher. Elle doutait déjà assez de ses talents d’actrice pour en rajouter. « Je peux m’installer ici, tu n’attends personne ? » Le jeune homme releva la tête vers elle et le sourire de Talisa semblait s’agrandir. Des yeux bleus, rien que ça ! Elle reconnaissait bien sa meilleure amie là. Elle tira finalement la chaise vers elle afin de s’y installer, une fois qu’il lui eut répondu. « Merci. » La jeune femme prit une gorgée de sa boisson avant de couper un bout de son muffin. « Tu profites aussi de cinq minutes de répit ? J’ai l’impression que la journée va être sans fin, c’est terrible quand ça commence comme ça. Enfin mes patients ont surement des problèmes moins ‘graves’ que les tiens, je pense. Mais bon, ça fait longtemps qu’on n’a pas eu l’occasion de parler, comment ça va ? » Talisa lui adressa un sourire avant de prendre un bout de muffin. D’accord, ils n’avaient jamais vraiment pris le temps de parler plus que ça, mais l’hôpital c’était une grande famille. De temps en temps, quand l’idée l’arrangeait bien.

_________________
life is precious.
Some of the greatest moments in life come from moments that are incomplete. And part of being young is making mistakes. @ ALASKA.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Oliver Harlestown
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 36
≡ arrivée : 03/08/2015
≡ célébrité : Jake Gyllenhaal

MessageSujet: Re: she cries, you die. joke or... (oliver) Sam 7 Nov - 22:36

Les heures de sa garde passaient à une vitesse folle tant Oliver ne cessait de parcourir les couloirs de long en large. Pour rendre visite aux patients, faire des soins, aider des médecins, jouer les messagers aussi parfois… peu importe les raisons de ses allers et venus l’infirmier n’avait pas le temps de s’ennuyer. Le rythme n’était pas toujours aussi soutenu mais cette matinée avait eu son lot de rebondissements qui avaient mis l’équipe médical dans le rush. Exit les temps de pause habituels, le repos ne viendrait que plus tard… quand ? Cela restait un mystère même si l’ensemble de l’équipe tentait de s’organiser au mieux. Alors quand enfin Oliver pu prendre le temps de s’offrir une pause il ne rechignait pas à s’installer sur l’une des inconfortables chaises de la salle de repos. Peu importe qu’elle fut dure et son café prit à la machine vraiment pas terrible, il avait un moment de répit et comptait bien le savourer. Il avait pris sa garde tôt ce matin et laisser retomber la pression de cette intense matinée provoquait un monumental coup de barre au trentenaire.
Assis, tournant la touillette dans son gobelet en plastique Oliver était là sans vraiment l’être. Son regard était porté au loin, en fait il ne regardait rien en particulier. Perdu dans le vague de ses pensées l’infirmier percevait le mouvement autour de lui comme si cela se passait en arrière plan. Dans ces conditions il lui fallut un petit instant avant de prendre conscience de la présence d’une jeune femme à proximité de la table qu’il avait choisi d’occuper. Ses yeux bleus se relevait en direction de la brunette et avec un petit sourire il hochait la tête pour l’autoriser à s’asseoir. Cessant de tourner le bâtonnet en plastique dans son café Oliver portait le gobelet à ses lèvres. Il grimaçait légèrement en constatant que sa boisson avait un peu trop refroidie, il repoussait le verre un peu plus loin devant lui, quelque peu contrarié de ne pas avoir pleinement profité de sa dose de caféine. Son regard se portait à nouveau sur la jeune femme désormais assise à la même table que lui lorsqu’elle lui adressait la parole.  Il l’avait déjà croisé, elle était kinésithérapeute mais l’infirmier doutait qu’ils aient déjà vraiment parler… échangé des banalités sans doute, rien de plus.
« Oui. C’était plutôt animé ce matin. » affirmait le trentenaire en hochant la tête « Je n’ai pas vu le temps passer mais je crois que je vais être sur les rotules à la fin de cette garde. » il haussait les épaules quant au fait que les patients qu’il avait vu lui nécessitaient peut-être plus d’attention que ceux de la jeune femme, il n’était pas totalement d’accord avec cela. « Je ne crois pas… c’est pas rien votre boulot. » et il le pensait réellement. Bien que surpris par cette subite volonté de la kiné d’entamer la discussion avec lui, Oliver n’était pas contre un brin de discussion, ça l’aiderait à ne pas s’endormir assis sur cette chaise trop rigide. « Je vais bien je te remercie. Et toi comment ça va ? ». L’infirmier observait son interlocutrice comme pour trouver une raison à ce qu’elle lui adresse la parole comme ça spontanément. Certes ce n’était pas un acte isolé, souvent le personnel médical échangeait lorsqu’ils se retrouvaient en salle de repos, mais dans l’attitude de la brunette quelque chose laissait penser à Oliver que sa démarche n’était pas sans raison… un pressentiment. « Toi aussi tu as une journée chargée ? » l’infirmier n’avait guère d’idée sur comment lancer d’avantage la discussion étant donné qu’il restait perplexe quant à la démarche de son interlocutrice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Talisa Lockstone
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 254
≡ arrivée : 12/07/2015
≡ célébrité : nikki reed

MessageSujet: Re: she cries, you die. joke or... (oliver) Ven 18 Déc - 21:33


   tu la touches, j'te bouffe (a)
   look for the girl with the broken smile
ask her if she wants to stay awhile

   
Alors qu’elle avançait dans la salle de pause, Talisa était en train de se demander si c’était vraiment une bonne idée. Après tout, ça pouvait mal finir cette histoire et pas que pour elle, d’ailleurs. Si Shae avait été là, elle n’aurait pas manqué de lui faire savoir. La jeune fille aurait même probablement tout fait pour que Talisa ne mette pas son idée à exécution : la tirer par le bras dans le sens inverse, lui faire des grands signes en guise de protestation et lui promettre de s’occuper de toute la vaisselle pendant une semaine ou même plus. Oui aucun doute, Shae se serait battue pour ne pas être témoin de cette scène et de la nouvelle idée farfelue de Talisa. Cela dit, comme elle n’était pas là et que la brune n’avait pas l’intention de l’appeler pour lui faire part de son idée, personne n’avait pu l’arrêter à temps. Même pas ses propres objections. Alors qu’elle s’installait à côté d’Oliver, la jeune femme fut prise d’un moment d’hésitation. C’était bien beau de se la jouer aventurière qui part pour sa première mission, mais cela n’allait pas l’aider à trouver quelque chose à dire. Elle ne pouvait décemment pas lui demander de but en blanc ce qu’il pensait de sa meilleure amie. Qui voudrait surement la tuer sur le champ si seulement elle savait ce que Tali s’apprêtait à faire. Optant pour la facilité et la simplicité, la jeune femme pensait que c’était ce qu’il y avait de mieux pour ne pas se faire démasquer tout de suite. D’ailleurs se faire démasquer n’était pas vraiment dans ses plans, sauf si elle souhaitait réellement mourir à seulement vingt-sept ans. Elle adressa un sourire au jeune homme, consciente que son arrivée inattendue avait dû être plus que surprenante même s’il n’avait presque rien laissé paraitre. Qu’est-ce qu’on ferait pas pour sa meilleure amie, je vous jure… ! Elle releva finalement les yeux, souriant doucement. « Je comprends. J’ai toujours envie de dormir quand je sors d’ici au bout de plusieurs heures… » Et encore, elle ne pensait pas être la plus mal lotie. Mais ses années d’internat et de stage lui laissait de sacrés souvenirs. L’étage kinésithérapie lui allait bien finalement. Elle était en train de couper encore un bout de son muffin lorsqu’Oliver lui assura que son boulot n’était pas moins bien que les autres. Elle eut presque envie de lui demander de répéter pour pouvoir l’enregistrer. Au lieu de ça, elle lui adressa un simple sourire. « C’est gentil, merci. » Alors qu’elle s’était attendue à ce qu’Oliver s’échappe après son intrusion, Talisa fut agréablement surprise. Il jouait le jeu sans même le savoir et c’était un bon point pour elle. Non seulement, elle ne venait pas de passer pour une folle auprès de ses collègues mais en plus, elle allait pouvoir en apprendre un peu plus. Du moins, c’était ce qu’elle espérait. « Je vais bien. J’essaye de reprendre des forces pour tenir le reste de la journée ! » Machinalement, elle désigna son muffin comme si elle avait besoin d’une raison valable pour en manger un. « Chargée oui. Même si ça doit avoir un sens différent pour moi que pour toi. » Souriant doucement, Talisa tendit sa main pour récupérer sa tasse beaucoup moins fumante qu’auparavant. « Je dois enchainer les rendez-vous et la plupart des patients sont très gentils mais je crois qu’ils ont tendance à oublier qu’on est pas des magiciens. Alors je répète encore et toujours que retrouver l’ensemble de ses capacités ça peut prendre du temps mais que ça arrivera. Mais non, ils sont de plus en plus impatients. Ce que je peux comprendre aussi. » Talisa releva les yeux vers Oliver alors qu’une idée lui traversait l’esprit. « Finalement c’est comme avec les filles, il faut du temps pour les comprendre mais ensuite tout se passe bien. Et je parle en connaissance de cause. Je suis certaine que c’est pareil pour ta petite-amie non ? » La jeune femme cacha son sourire innocent derrière son gobelet en plastique alors qu’elle continuait à regarder Oliver, d’un air intéressé. Lancer le sujet, c’est fait.

_________________
life is precious.
Some of the greatest moments in life come from moments that are incomplete. And part of being young is making mistakes. @ ALASKA.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: she cries, you die. joke or... (oliver)

Revenir en haut Aller en bas

she cries, you die. joke or... (oliver)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» haiti: an international joke getting more and more so!!!
» Oliver Green
» Stu une criss de joke ???????
» Tit joke plate
» Oliver • I can't remember. •

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD CASE LOVE ♥ :: 03 + MEMPHIS CITY :: South Memphis :: memphis hospital-