AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
NOUVEAU PROJET

Partagez|

(jesse) rolling in the deep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Katya Connely
fondatrice + the dark i know well
≡ messages : 452
≡ arrivée : 14/12/2014
≡ célébrité : Eliza Taylor-Cotter

MessageSujet: (jesse) rolling in the deep Jeu 12 Nov - 2:57

rolling in the deep
You're the light, you're the night you're the color of my blood you're the cure, you're the pain you're the only thing I wanna touch never knew that it could mean so much, so much

Le regard qu’elle n’arrive pas à défaire du test de grossesse. Le cœur qui vacille. Le souffle qui se coupe alors qu’elle le balance au fond de la poubelle. Impossible. Elle ne peut pas. Elle ne comprend pas pourquoi le positif ne cesse d’apparaître. Un stérilet qu’elle porte depuis des années. La mâchoire qui se contracte. La paume qui se pose au visage et les larmes qui filent aux joues. Le souffle qui se coupe. Katya. Elle ne peut pas y croire. Elle ne peut pas penser que quelque chose prend forme au fond de son ventre. Elle ne sait pas. Elle ne sait pas quoi penser. Elle ne sait pas ce qu’elle doit faire.
Des semaines qu’elle passe des examens. L’espoir que ça finisse par changer, qu’une connerie dans les hormones, mais le plus apparaît sans arrêt. Le foutu plus dont elle n’arrive pas à se défaire. L’aveu qu’elle n’arrive pas à lui faire, les mots qu’elle n’arrive pas à prononcer.

Le rendez-vous qu’elle a pris depuis quelques semaines. Parce qu’elle ne sait pas faire autrement Katya. Parce qu’elle ne se voit pas avoir un enfant. Parce qu’elle ne se voit pas porter un petit être au creux des bras. Un souffle. Le souffle qui vacille.
Elle a besoin de savoir les procédures. Elle a besoin d’avoir le choix, mais elle n’arrive pas à lui avouer. Elle n’arrive pas à dire ce qui la préoccupe depuis quelques semaines. La relation qui se pose. Le temps qu’ils passent ensemble, mais les troubles qui viennent prendre place au fond de l’esprit. La distance qu’elle met entre eux depuis quelque temps.

La porte qu’elle pousse. Le cœur qu’elle ne contrôle pas. Elle ne trouve pas la force d’avouer, elle ne trouve pas la force de dire les mots, de parler de cet enfant qui grandit au fond du ventre. Elle ne peut pas Katya. Elle ne peut pas le garder. Elle ne peut pas. Simplement pas.
Les escaliers qu’elle monte et le corps qui se pose au fond du la chaise. Aucune idée de ce qu’elle doit faire. Aucune idée de comment le faire. Les doigts qui filent dans la chevelure, le calme qu’elle n’arrive pas à retrouver. Cette envie de crier. Cette envie de pleurer. Les sentiments qui se mélangent. La peur. La culpabilité. Le cœur qui vrille. Katya, elle ne peut pas croire que c’est en train de lui arriver. Elle ne sait pas comment gérer la situation. Elle ne sait pas comment.

Elle attend. Cette impression d’étouffer. Cette impression qu’elle ne contrôle rien et que ça lui file entre les doigts. Ce besoin d’air. Ce besoin de se trouver autre part que dans cette salle d’attente. Elle ne sait pas ce qu’elle fait là. Elle ne devrait pas être là.
La porte qui se pousse et le dos qu’elle pose au mur. Le cœur qui ne cesse de battre trop vite. Katya, elle ne sait pas ce qu’elle fait là. Elle n’a pas la moindre idée de ce qu’elle veut faire.
C’est l’heure. L’heure de son rendez-vous. Elle ne peut pas faire ça. Elle ne peut pas. Les pas qui se dirigent vers la secrétaire. « Je peux reporter le rendez-vous dans deux semaines. J’ai besoin de penser encore un peu.» Les brochures qu’elle prend pour mettre au fond du sac. La peur qui ronge. La peur qui se fait sentir. Elle a besoin d’en savoir plus avant de faire le premier pas. Avant de commettre une connerie.

_________________


the dark i know well
there's a part i can't tell, about the dark i know well. I don't scream though I know it's wrong. I just play along. I lie there and breathe. Lie there and breathe. I wanna be strong. byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jesse Holloway
admin + are we all lost stars
≡ messages : 2929
≡ arrivée : 19/12/2014
≡ célébrité : bobby morley

MessageSujet: Re: (jesse) rolling in the deep Mer 25 Nov - 13:44

rolling in the deep
You're the light, you're the night you're the color of my blood you're the cure, you're the pain you're the only thing I wanna touch never knew that it could mean so much, so much

Après leur moment intime passé ensemble, Jesse pensait que les choses allaient évoluer positivement. Petit à petit. Ça avait été le cas, au début seulement. Ils s’étaient vus, avaient passé un peu de temps ensemble mais les doutes et craintes de Jesse ne s’étaient pas envolés. Il tentait de vivre au jour le jour mais seul, il retombait dans ses travers. Pire encore quand Katya ne lui donna plus de nouvelles. Du jour au lendemain, elle n’avait plus répondu à ses appels et ses messages. Il ne comprenait pas ce qui avait pu se passer et ça le tracassait. Il avait peur pour elle imaginant même le retour de la violence de Trent. La confiance qu’elle accordait à cet homme le mettait en colère mais il voulait respecter ses choix. Il espérait juste ne pas avoir fait d’erreur en la laissant faire.

Comme à son habitude, il se noya dans son travail. Jesse agissait par automatisme. Il venait au boulot, mettait son cerveau sur pause et ne le rallumait qu’en rentrant chez lui. Du moins, son cerveau se remettait en marche seul. S’il avait pu le laisser hiberner pour éviter l’afflux d’idées noires Jesse aurait adoré. Mais non, le soir, le silence pesant de sa maison vide le prenait à la gorge. Souvent, il se vautrait dans son canapé avec son meilleur ami le whisky. Son esprit s’évadait à rejoindre sa femme, mais aussi Katya. La jeune femme prenait de plus en plus de place dans sa tête, mais sa vie restait malheureusement vide.

Souvent, il devait se rendre à l’hôpital pour suivre des patients passés par son cabinet. Il n’en était pas obligé mais il aimait leur rendre visite pour voir leur évolution. Parfois, il créait des liens plus fort avec certains, pas comme ça avait été le cas avec Katya, mais assez pour se soucier réellement d’eux. Aujourd’hui, il se rendait dans le service de pédiatrie. Un enfant qu’il avait longuement suivi y était à présent. Il voulait en savoir plus sur son état et surtout s’il y avait eu des améliorations. Après une longue discussion avec son médecin, les bonnes nouvelles virent égayer un peu sa journée. Parfois son métier pouvait le rendre triste mais il appréciait d’autant plus les instant de bonheur lorsqu’un patient se trouvait sorti d’affaire. C’était la seule chose qui lui apportait un peu de réconfort dans sa vie bien morose.


Passant par le secrétariat du service, une voix attira son attention. Il aurait pu la reconnaître parmi des centaines. « Je peux reporter le rendez-vous dans deux semaines. J’ai besoin de penser encore un peu.» Vivement, Jesse se retourna et fixa Katya qui se trouvait dos à lui. Sourcils froncés, il tenta d’analyser la situation. Que faisait-elle ici et surtout quel rendez-vous avait-elle pris ? Evidemment, quelques petites idées commençaient à germer dans son esprit mais il préféra les chasser le temps de s’expliquer avec la jeune femme. Il était inutile de paniquer ou s’énerver avant de connaître la raison de cette visite. Doucement, il s’approcha d’elle et lui bloqua le passage quand elle se retourna pour partir. Un instant, Jesse détailla le visage de la demoiselle face à lui. Elle avait l’air fatiguée, paniquée et aussi peinée. Que se passait-il ? Les prospectus qu’elle venait de mettre dans son sac ne lui avaient pas échappés. Il aurait pu tendre le bras et lire de lui même ce qu’ils contenaient mais il préféra attendre que la jeune femme parle. « Bonjour… » Bon nombre de mots se bousculaient dans sa tête, des questions qui avaient besoin de réponses rapides. « Je ne m’attendais pas à te voir, surtout pas ici… dans ce service. » Doucement, il prit la main de la jeune femme pour l’entrainer un peu plus loin. Une salle de repos était libre alors il s’y engouffra. Parler devant tout le monde n’était pas dans ses habitudes. « Je crois que tu me dois des explications » commença-t-il un peu plus froidement qu’il ne l’aurait voulu. Il était vexé qu’elle l’ait ignoré pendant tout ce temps et il voulait connaître la raison qui l’avait poussée à agir de la sorte. « des explication sur ton silence mais aussi ta présence ici. Et ne me mens pas sur ce point… Je peux me renseigner pour savoir pour quel type de rendez-vous tu étais là… » Evidemment, il y avait peu de causes poussant les femmes à prendre rendez-vous dans ce service. On s’occupait des enfants mais aussi des mamans et futures mamans. Katya n’avait pas d’enfant alors il imagina de suite la dernière solution. Elle était enceinte. C’était évident, non ? Mais voulait-elle consulter un gynécologue pour suivre sa grossesse ou un médecin pour avorter ? Les deux perspectives lui firent peur. Qu’elle parle, et vite, il ne garderait pas son calme très longtemps.

_________________


Still your mind, now I’m yours to choose
Il est des promesses impossibles à tenir, mon amour. Je sais qu'en me tirant une balle je ne te rejoindrai pas. Ce serait trop facile, trop beau. S'il existait, cet endroit ou l'on peut se retrouver je n'aurais qu'à attendre. Je sais qu'en appuyant sur la détente je te perdrai à jamais mon amour. Mais au moins, j'oublierai. by fantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(jesse) rolling in the deep

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 06. Rolling in the deep.
» PANSY • rolling in the deep.
» Rolling in the deep (Héloïse)
» SARAH | rolling in the deep
» Jesse Jackson Says U.S. Should Help Haiti

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD CASE LOVE ♥ :: 03 + MEMPHIS CITY :: South Memphis :: memphis hospital-