AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
NOUVEAU PROJET

Partagez|

[Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Mia Leclerc
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 11
≡ arrivée : 11/12/2015
≡ célébrité : Emilia Clarke

MessageSujet: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 16:27


MiaLeclerc
Aucune relation n'est sans nuage. Mais vous pouvez partager le même parapluie

Nom : Leclerc. Prénom : Mia, Jade. Âge : 32 ans. date et lieu de naissance : 30 mai 1983. Memphis. vos origines : Américaine. Métier : Animatrice radio, elle s'est fait repérée dès le lycée. Elle anime également un blog culinaire, sa deuxième passion et participe à des shows télévisés. Orientation sexuelle : Hétérosexuelle. Statut matrimonial : En couple, enfin pas vraiment, enfin c'est compliqué.. côté financier : J'ai assez d'argent pour vivre le reste de ma vie. Si je meurs jeudi prochain. Caractère : Audacieuse • Bienveillante • Désintéressée • Désinvolte • Energique • Exubérante • Fantasque • Féminine • Féministe • Franche • Grande gueule • Intrépide • Insouciante • Pacifique • Obstinée • Tenace • Tolérante • Passionnée • Possessive • Protectrice • Taquine • Vive groupe : Haut les coeurs.


the last song
Adepte de la défense des animaux, Mia est à ce titre végétarienne. Enfin sauf quand elle a vraiment envie de viande et qu’elle file se faire un Hamburger au Mcdo. En toute discrétion. •• Elle consacre tous ses samedis après midi à faire du soutien scolaire bénévole pour les enfants. •• Elle sort en secret avec son patron, un homme marié, en espérant qu’il finira par quitter sa femme. •• Depuis la mort de son frère, elle préfère se faire conduire ou utiliser les transports en commun, utilisant sa propre voiture le moins possible. •• Elle fait partie d’un groupe de soutient pour les jumeaux en deuil. •• Elle est croyante mais pas pratiquante. •• Mia possède un chien qu’elle a recueillit dans la rue deux mois après le décès de Noah. Il s’appelle Cookie. •• Elle ne boit pas de café, pas d’alcool, et ne fume pas. En revanche, c’est une accro aux tic tac et carambars. •• Nulle en informatique, elle a beaucoup de mal à se débrouiller seule ayant compté pendant bien trop longtemps sur Erwan. •• Paris est sa destination vacances préférée, elle y va au moins une fois tous les deux ans. •• Elle n’y connaît rien en série télé et ne passe que très peu de temps devant le petit écran, préférant mille fois écouter de la musique, lire un bon bouquin ou sortir faire un footing (qu’elle fait presque chaque matin). •• Elle aide de temps à autre une association de protection pour les animaux. Elle héberge de temps en temps des chiens abandonnés qu’elle trouve sur la route. Ce qui énervait bien le reste de la colocation quand ils habitaient encore tous ensemble. •• Elle aime les défis et expérimenter à peu près tout. •• Elle a commencé son blog culinaire avec des recettes qu’elle inventait avec Noah. Une manière de lui rendre hommage. •• Elle ne quitte jamais la gourmette qui appartenait à son frère. La même que la sienne mais avec son prénom inscrit dessus. •• Elle est toujours excessive dans tout ce qu’elle fait. Quand elle aime, quand elle pleure, quand elle crie, quand elle s’énerve… Elle ne fait rien à moitié.


all the single lady
ton pseudo : Ckyvi. âge : 23 ans. pays : France. fréquence de connexion : 2/7 pour les réponses - 5/7 le reste. comment t'es arrivé ici? : Bazzart. un commentaire? :  scratch .


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mia Leclerc
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 11
≡ arrivée : 11/12/2015
≡ célébrité : Emilia Clarke

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 16:43

story of my life
Avril 2008
Quand on choisit sa famille

•• Ce n’est PAS drôle. •• Qu’importe d’où me soit venue la merveilleuse idée de cohabiter avec mon frère, Erwan et les autres dégénérés de cette maison, ce n’était clairement pas une brillante idée. Pour faire la fête, ça oui ils savaient faire. Mais dès qu’il s’agissait d’être sérieux, il n’y en avait plus un. •• J’ai rendez vous dans une demi heure ! Si je ne pars pas maintenant je serais en retard et je peux faire une croix sur ce boulot. C’est tout le bien que vous me voulez ?Du calme Mia, un de perdu, dix de retrouvés ! •• Me balance mon frère en appuyant son discours d’un regard complice en direction d’Erwan et de Roman, qui s’esclaffent de rire en un rien de temps. Je suis CERTAINE que c’est eux. Mes clés de voiture étaient posées dans le cendrier de l’entrée, comme tout le temps. Sauf que forcément vivre à six dans une porcherie n’aide en rien à s’y retrouver. C’est dans ces moments là que le calme et la propreté de la demeure familiale me manque. C’est l’opportunité de ma vie. Avoir consacré tous mes week end corps et âme à la radio de l’université porte enfin ses fruits et j’ai été repérée pour passer à l’antenne d’une radio du Tennessee. Ce n’est pas encore du national, mais on s’y rapproche clairement. Paraît-il que mon sourire et ma bonne humeur sont communicatifs. Je savais que rendre les gens heureux serait ma vocation. •• Et donc, aucun de vous trois ne compte m’aider à retrouver le saint graal ou m’accompagner à la station de radio ?Moi, je vais t’accompagner. •• Yuna. Je le savais. Cette fille est une perle. A la minute même où on s’est rencontrées, ce fut le coup de foudre amical. Noah peut bien avoir Erwan, moi, j’ai Yuna. Et mon amour pour cette poupée coréenne s’agrandit de jour en jour. En particulier quand elle se ligue à mes côtés pour contrer les attaques masculines qui règnent dans cet appartement. C’est étrange comme cela finit souvent en « garçons contre filles ». Et dans ces cas là,  Noah ne cherche même pas à me défendre. Ah, les liens de sang (que dis-je, nous sommes jumeaux bon sang !) font bien pâle figure à côté de la solidarité masculine. D’ordinaire, j’apprécie plus qu’à sa juste valeur cette petite rivalité bonne enfant, les taquineries incessables et d’une manière générale cette colocation qui ressemble à s’y méprendre à un épisode de friends. Mais pas aujourd’hui, où j’ai juste envie d’étrangler Noah, prendre la tête d’Erwan et la cogner contre celle de Roman. Heureusement pour eux, je n’ai pas le temps. Je saute au coup de Yuna qui enfile sa veste avant de passer la porte. Je me retourne au dernier moment, pour ma part, histoire de tirer la langue aux trois garnements qui sont hilares dans le salon. Très mature, oui oui. Idéale comme prémices d’un entretien d’embauche.

Yuna me dépose juste en bas de la station. Je suis tellement anxieuse à l’idée d’être en retard que j’en oublie d’être nerveuse pour ce tout premier entretien. Mon amie me claque un baiser sonore sur la joue et je sors comme une flèche de sa voiture, prête à affronter le grand méchant loup. J’aimerai avoir une bonne nouvelle à annoncer ce soir, au repas de famille. Histoire de ne pas être en reste derrière Noah qui doit présenter Elizabeth à nos parents. Je ne pensais pas que cette histoire serait allée aussi loin mais de toutes évidences, mon frère est très attaché à elle pour la présenter à nos parents.  On pourrait penser qu’en tant que jumelle possessive, je trouve à y redire. Mais la vérité c’est que je suis bien contente que ce soit elle et non une pimbêche sortie de nulle part, comme toutes les conquêtes d’Erwan. Il a le chic d’aller les trouver n’importe où, et il ose encore me faire des réflexions quand moi je ramène un garçon bien. •• Mademoiselle Leclerc ? •• Je suis la secrétaire d’un pas décidé, qui me conduit directement dans une salle d’enregistrement. Un micro et un discours écris sur une feuille blanche m’attendent. Un exercice somme toute connu et maintes fois effectué. Pourtant, ce coup ci, cela me semble beaucoup plus insurmontable qu’à l’accoutumée. Je prends place sur le fauteuil faisant face au micro, lisant avec attention les mots couchés sur le papier devant moi. Une inspiration, une expiration. J’attends le feu vert du producteur et je me lance, avec mon énergie et mon enthousiasme naturel. Après tout, ce sont eux qui sont venus me chercher. Pourquoi devrais-je avoir le tract ? Après avoir récité mon monologue, ils passent aux questions. Rien de très formel ou de trop compliqué. Quel est mon groupe préféré (Coldplay). Mes hobbies favoris (La cuisine et les animaux). Avec qui je vis (cinq énergumènes). Mon plat favori (je suis végétarienne). Pepsi ou Cola (quelle question !). Et d’autres questions toutes moins conventionnelles les unes que les autres. Je ne me départie pas de mon sourire tout le long de l’entretien. Le producteur et le recruteur se regardent d’un air entendu •• Ca vous dit de commencer maintenant ?  L’animatrice du créneau de fin d’après midi est absente aujourd’hui. C’est un bon moyen de faire ses preuves non ? •• Tu m’étonnes John ! Je me retiens à deux doigts d’hurler de joie, et de leur sauter dans les bras. Ce dont je ne me retiens pas, en revanche, c’est de décrocher mon portable et appeler la bande pour leur annoncer la bonne nouvelle.


Août 2014
Ce n’est qu’un au revoir

Yuna ne me lâche pas la main. Elle la serre si fort que je n’ai plus la moindre petite sensation dans mes doigts. Et à mesure que le cercueil s’engouffre de plus en plus profondément à l’intérieur de l’immense trou noir, la pression se fait elle-même de plus en plus forte. Pourtant, la douleur n’a rien de comparable au déchirement qui m’anime à l’intérieur. Si bien que c’est presque réconfortant de sentir sa présence à mes côtés. Malgré tout, entourée de ma famille, de mes amis, je me sens seule. Une partie de moi m’a été enlevée, pour toujours. Je n’ai jamais cru un seul instant aux sornettes déblatérées sur les jumeaux. Au lien indéfectible, indestructible, incompréhensible et soit disant mystique qui relit deux petits êtres nés un même jour de mai. Cela ne nous empêchait pas de nous entendre à merveille. Mieux que cela même. Nous étions toujours d’accord sur tout, et en particulier sur le fait de n’être jamais d’accord sur rien. Et c’est cette complémentarité qui alimentait notre complicité. Mais ce n’est pas pour autant que je ressentais, comme certains médecins (charlatans) s’amusent à le dire, tout ce que ressentait mon frère, au même moment précis. Je n’avais pas ressenti la même douleur que lui quand il s’était cassé le bras en tombant d’un arbre quand nous avions 10 ans. Il n’avait jamais su à quel point j’en craquais pour Erwan quand nous étions à l’université. Et je n’avais certainement jamais eu d’orgasme en même temps que lui. Mais, alors que je me trouvais à des kilomètres de l’accident quand il est mort, une angoisse incompréhensible m’a envahie d’un coup, et je sentis d’instinct qu’il s’était passé quelque chose. Je le savais. Et c’est quand, enfin, vous vous rendez compte de ce lien qui vous rattache à votre moitié que le destin s’acharne et vous enlève tout ce qu’il vous reste. Je me sens tellement vide que je ne ressens ni chagrin, ni colère. Juste la douleur d’une plaie béante et une immense boule au ventre qui ne passe pas. Pourtant c’est comme ça, il est parti, pour de bon. Je ne sais pas quand m’était venue l’évidence que puisque nous étions nés ensembles, on finirait de toutes façons par mourir ensemble. Mais encore une fois, je me trompais. Tout comme j’étais persuadée que tous les gens qui avaient comptés dans sa vie se seraient déplacés pour un dernier Adieu. En particulier quand cette personne vous avait accompagné dans toutes les étapes importantes de votre vie.

La cérémonie terminée j’enlace mes amis en les remerciant avant de me diriger d’un pas pressé vers ma voiture, garée à l’extérieur du cimetière. Avant de prendre les clés dans mon sac, mon reflet me parvint de la fenêtre teintée de la voiture. Le chignon un peu défait, le mascara qui coule, les épaules rougies sous le soleil qui tape en plein mois d’août. (N’aurait-il pas pu choisir une autre période pour se donner la mort ?). Je ne m’arrête qu’un instant pour admirer ce spectacle peu reluisant avant de me m’installer côté conducteur et d’appuyer sur la pédale d’accélération. A croire que cet accident ne m’a pas servi de leçon. Mais il y a plus urgent, à mes yeux, que de penser au code de la route. Et c’est furibonde que je sors en trombe de la voiture mal garée, devant l’immeuble d’Erwan. Je sonne une première fois à l’interphone, sans réponse. Puis j’insiste sans discontinuer pendant une bonne minute, avant que la porte ne s’ouvre pour en laisser sortir un homme ayant la cinquantaine. J’en profite pour m’engouffrer par la porte d’entrée et, n’ayant pas la patience d’attendre l’ascenseur,  je grimpe quatre à quatre les escaliers jusqu’au deuxième étage. A coup de poings, de sac à main et de sonnette d’entrée, je tambourine à la porte d’entrée. •• Erwan, ouvre. Je sais qu’t’es là. •• Je ne saurai su dire ce qui me mets le plus en colère. Que mon frère soit mort, sans moi. Que Erwan ne soit pas venu lui dire au revoir, lui montrer ses respects et son affection. Ou qu'Erwan ne soit pas venu pour m’épauler, moi, et m’aider à passer ce mauvais moment. •• T’es qu’une lopette. Si c’était toi qui t’étais retrouvé dans cette voiture, Noah serait venu, lui. C’est ça que t’appelle être son ami ? Il t’a toujours soutenu. Il a même pris la punition pour deux dans la classe de Madame Lopez quand vous aviez mis des épingles avec les craies ! Et t’es même pas capable de bouger ton gros cul pour… •• La porte s’ouvre à la volée, faisant apparaître un Erwan torse-nu, enveloppé d’un drap blanc autour de la taille. La première fois que je l’avais vu dans cet accoutrement, j’en ai rougie, intimidée et inamourachée que j’étais. Mais plusieurs années de vie commune m’ont totalement vacciné contre ses tablettes de chocolat et sa peau laiteuse. Une silhouette féminine pris forme derrière lui, s’extirpant du canapé pour aller se réfugier dans la salle de bain. C’est pour ça que je savais que je n’avais aucune chance : il les choisis toujours avec de longues jambes. •• Toi… Petit avorton. T’es sans cœur. Tu ressens rien ? Tu sais quoi, laisse tomber. •• Je lui lance un regard noir, de ceux qui veulent tout dire sans rien prononcer.  Je cherche dans mon sac le premier truc à lui envoyer à la figure et ce n’est qu’un paquet de mouchoir qui lui atterrit en plein visage. Au moins, s’il a envie de pleurer, il aura déjà ce qu’il faut. •• Amuse toi bien surtout avec mademoiselle longues jambes. Je suis certaine que Noah aurait été très fier de toi. •• J’essaye juste de le blesser, sans m’en rendre compte, à la hauteur de ce qu’il m’a blessée. Il est la seule personne après Noah sur laquelle je sais pouvoir compter à n’importe quel moment de ma vie. C’est comme si, au lieu de n’avoir perdu qu’un frère, je viens en même temps de le perdre lui quand j’en ai le plus besoin. Et c’est ça, qui me fait si mal. Je n’attends pas qu’il réplique et dévale dans l’autre sens les escaliers pour me réfugier au volant de ma voiture et y verser les larmes qui n’ont pas encore eu la chance de couler.


Décembre 2015
La vie continue

Noël a toujours été un moment spécial, en particulier dans notre famille. Et regarder les vitrines colorées et illuminées me ramène indiscutablement aux tendres souvenirs de notre enfance. Noah et moi faisions toujours les courses de noël ensemble, à tel point que nous achetions nos propres cadeaux à deux, en faisant mine au matin du 25 décembre devant nos parents d’être transportés de joie (et de surprise) à l’ouverture de nos cadeaux respectifs. Je l’aidais à choisir le cadeau pour Elizabeth tandis que nous nous disputions allègrement à propos des cadeaux à offrir au reste de la bande. Si l’année dernière a été une véritable épreuve à surmonter, j’affronte ce second noël sans mon jumeau beaucoup plus sereinement. Il me manque toujours autant, et je ne passe pas une journée sans penser à lui et toutes ces choses que nous faisions à deux et que je dois maintenant accomplir en solitaire. Les rendez vous mensuel avec mon groupe de parole m’ont énormément aidé à faire le deuil de Noah, et je sais qu’il n’aurait pas souhaité que je me laisse abattre, tout comme je ne l’aurais pas voulu si les choses s’étaient inversées. Quelque part, continuer à vivre normalement et tranquillement est la meilleure façon de lui rendre hommage et de continuer à lui prouver à quel point je l’aime. C’est assez difficile de continuer de vivre à Memphis où chaque rue, chaque bâtiment, chaque recoin est porteur d’un lourd souvenir. Mais c’est également un bon moyen de ne pas m’éloigner des souvenirs de Noah, ne pas m’éloigner de lui et l’oublier complètement. •• ça va ? •• Luke me ramène les pieds sur terre en enroulant un bras autour de mes épaules. Mes yeux se détachent alors de la vitrine pour aller rencontrer ses prunelles bleues qui me font chavirer depuis des mois. Si j’ai réussi à remonter la pente, je le dois aussi en grande partie à lui.  •• Oui. C’est juste que, tu sais, noël ça me fait toujours penser à… •• Son téléphone se met à sonner et il me fait signe de patienter pendant qu’il tire son téléphone de la poche de son trench blanc cassé. Alors qu’il lit le nom de son correspondant, je n’ai pas besoin de l’entendre s’excuser pour savoir qui est à l’autre bout du fil. •• Je suis désolée ma chérie, c’est ma femme. Elle doit surement vouloir savoir où j’en suis dans les cadeaux de noël pour les enfants. J’en ai pour cinq minutes. •• Il dépose un léger baiser sur ma joue avant de s’éloigner de quelques mètres, pour rester discret. L’habitude me fait à peine soupirer et je m’éloigne à mon tour en me concentrant sur mes propres achats. Cela fait plusieurs mois maintenant que cette « relation » a commencé d’exister. Au départ, c’était juste quelques regards échangés en salle de réunion pour préparer l’émission. Puis on prétextait l’un et l’autre un problème afin de rester plus tard au travail, à deux. Quand enfin on finit par s’échanger notre premier baiser. Je l’avais fait en tout état de cause et je savais évidemment que ce n’était pas un homme disponible. Mais il m’a certifié qu’il n’y avait plus rien entre sa femme et lui depuis des années, que le divorce n’était qu’une simple formalité et qu’ils ne vivaient ensemble que pour le bien des enfants. Au départ c’était dur, de ne pas pouvoir passer une nuit entière ensemble, blottie entre ses bras, et de le voir s’échapper de mon appartement au plein milieu de la nuit. De devoir se cacher au travail et de ne pouvoir parler de cette relation à personne. Et aujourd’hui, c’est dur de me dire que noël se fera sans lui. Mais j’essaie de toutes mes forces de me concentrer sur les petits moments qu’il m’accorde et qui ne sont rien qu’à moi. Enfin, sauf quand sa femme décroche son téléphone et me vole ces moments.

Je me demande parfois si cette relation m’amènera (nous amènera) quelque part. Mais à chaque fois que j’envisage de rompre, il vient me faire une surprise en m’apportant des fleurs, en m’emmenant voir une pièce à l’opéra, en me faisant passer une nuit des plus inoubliables… Et toute volonté de rompre s’envole jusqu’à ce que l’angoisse de l’imaginer enlacer sa femme et passer un moment en famille ne reprenne le dessus. Je ne veux pas le quitter. Mais je ne veux pas être la femme qui réduira son mariage en miettes. Dans ces moments là, j’aurai cruellement besoin de conseil. De celui de Noah, d’abord. Ou encore d’Erwan, Yuna… N’importe qui qui, un peu plus d’un an auparavant encore, serait volé à mon secours en un claquement de doigts. Malheureusement, Noah parti, le groupe a volé en éclat. Comme s’il était la pierre angulaire qui nous tenait tous soudés les uns aux autres. Une fois parti, rien ne pouvait plus être comme avant. J’ai bien essayé de garder le contact, en particulier avec Erwan que j’ai aider à maintes reprises à remonter la pente. Trop raide pour mon ami d’enfance qui ne veut pas entendre raison et s’enfonce un peu plus chaque jour. Je n’ai pas lâché l’éponge, mais le voir dans cet état m’affecte au delà de tout raisonnement logique et j’aurai continué si je n’avais pas aussi peur de m’enfoncer avec lui. Arrive un moment où, s’il ne veut pas être aidé et faire le premier pas, c’est inutile d’essayer de lui faire entendre raison dans le vide. Pourtant, quand mes yeux se posent sur un porte-clés connecté, permettant de retrouver ses clés dans les endroits les plus improbables, je ne peux m’empêcher de m’en emparer pour lui en faire cadeau. •• Tu trouves quelque chose ? •• Luke est revenu au pire moment. Et je ne peux pas m’empêcher, comme une enfant, de cacher derrière mon dos le cadeau qui ne lui est pourtant pas destiné. •• Non, rien de particulier. •• Je me met à rougir et je détourne les yeux, de peur qu’il puisse lire dans mon regard mon embarras. Il se met à sourire et déclare d’un ton détaché. •• Ne t’inquiète pas, moi aussi j’ai un cadeau pour toi. J’espère qu’on trouvera un moment à passer ensemble le 23. •• S’il m’est venu tout naturellement de trouver un cadeau à mon ami de toujours, je n’ose pas lui avouer n’avoir encore rien chercher à lui offrir pour noël. Après tout, nous ne passerons ni le réveillons, ni le jour  de noël ensemble alors je n’y avais même pas pensé. Mais le reste était déjà fait et même emballé. Roman, Yuna et même Elizabeth ne  recevraient chacun leur cadeau. Etrangement, c’est avec cette dernière que je garde les liens les plus étroits. Bien que notre collaboration soit loin d’être des plus conventionnelles. J’ai beaucoup de mal à lui pardonner la mort de Noah. Et même si mon côté rationnel me pousse à entendre raison, qu’elle n’y est pour rien, je ne peux pas m’empêcher de remuer le couteau dans la plaie et de me dire qu’elle s’en est sortie, elle, et pas Noah. Et ça, c’est drôlement injuste. Nous nous retrouvons pourtant chaque jour afin de travailler ensemble sur le restaurant ouvert par Ellie et Noah et sur le blog que je m’évertue à tenir respectueusement chaque jour. •• Haha, tu as deviné. Tu ne m’en voudras pas si je te fausse compagnie pour aller payer en cachette ? On se retrouve à l’entrée du magasin. •• Je tourne les talons et m’échappe entre les rayons. J’attrape une paire de gants en velours au passage que je lui offrirais et me dirige vers la caisse qui me prépare mes deux cadeaux : celui de Luke et celui d’Erwan. Le tout maintenant, c’est de savoir comment le lui faire parvenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Erwan Taggart
admin + vous allez adorer me détester.
≡ messages : 538
≡ arrivée : 07/08/2015
≡ célébrité : Rami Malek

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 16:46

Je sais bien que j'te l'ai trop dit, mais je te le dis quand même... TUTUTUTUTU... Je t'aime.
J'adore le début de ta présentation, tu as complètement cerné le personnage. On va faire de grandes choses ensemble I love you I love you I love you I love you
*fait péter le champagne*
Et tu le sais déjà, mais si tu as la moindre question, n'hésites surtout pas à rejoindre ma boite MP

_________________

DON'T BREAKEVEN

still alive but barely breathing. i'm wide awake she's no problem sleeping. what am i supposed to do when the best part of me was you. I'm falling to pieces. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Spencer Callahan
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 859
≡ arrivée : 16/09/2015
≡ célébrité : Harry Styles

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 16:51

Welcooooooooooooooooooome sur le forum !!
Tu fais un super choix de scénario et d'avatar Emilia est tellement sublime
Bon courage pour ta présentation

_________________

Δ OPEN UP YOUR HEART
Manners are a sensitive awareness of the feelings of others. If you have that awareness, you have good manners, no matter what fork you use. © signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mia Leclerc
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 11
≡ arrivée : 11/12/2015
≡ célébrité : Emilia Clarke

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 17:02

Erwan - Vraiment contente que ça te plaise. Je crois que j'ai déjà bien trouvé le chemin des MP silent silent Je ne pensais pas être à ce point inspirée mais comme tu peux le voir ça sort tout seul et j'ai bien du mal à m'arrêter. Si ça se trouve je vais finir d'ici ce soir (mais ça n'arrange pas l'avancé de mon boulot ça...)

Spencer - Merci beaucoup <3 J'adore Emilia, je ne l'avais encore jamais jouée, l'occasion. D'habitude je préfère les célébrités moins connues mais on ne refuse pas la mère des dragons o/

_________________

U-turn
for every step in any walk
any town of any thaught
i'll be your guide

for every street of any scene
any place you've never been
i'll be your guide
byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shae Woodstock
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 299
≡ arrivée : 13/07/2015
≡ célébrité : kristen stewart

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 17:10

Tu as bien fais de craquer pour elle, parce que c'est un petit bijou cette fille . Bienvenue sur le forum, je rejoins Erwan en disant que ce que tu as déjà écris promet de très belles choses. Courage pour cette fiche .

_________________


   
I hope I'll see you here
A pure feeling, I'm invisible and magical.If only for a moment, a pure feeling, I'm scared to control it. Stretching out my arms, I let it comfort me. Our bodies moving in the dark, it takes the pain from me. by fantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Talisa Lockstone
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 254
≡ arrivée : 12/07/2015
≡ célébrité : nikki reed

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 17:20

Tellement d'accord Emilia est juste parfaite Et j'adore le prénom et ce qu'elle fait comme métier aussi
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche I love you

_________________
life is precious.
Some of the greatest moments in life come from moments that are incomplete. And part of being young is making mistakes. @ ALASKA.
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sydney Ackerley
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 119
≡ arrivée : 11/08/2015
≡ célébrité : Emmy Rossum

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 18:21

Bienvenue sur le forum ! Tu as fait un super choix de scénario. Et puis Emilia I love you

_________________

Smile at life
Better not look down, Cause it's gonna be a long way to fall, This is our last chance, And it's everything or nothing at all, Don't make me a fool, darling don't make me crawl ~byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chloe Sheeran
admin + Offer me that deathless death
≡ messages : 2178
≡ arrivée : 09/12/2014
≡ célébrité : nina dobrev

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 19:00

bienvenue mademoiselle, bon choix de scéna I love you
par contre je vais faire mon admin chiante mais la fiche que tu as choisi pour l'histoire déforme le forum, pourrais-tu diminuer s'il te plait ?

_________________

Nobody loves no one.
The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. And I never dreamed that I'd lose somebody like you. No, I don't want to fall in love with you by fantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mia Leclerc
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 11
≡ arrivée : 11/12/2015
≡ célébrité : Emilia Clarke

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 19:32

Shae - Roh merci beaucoup, contente que ça te plaise également <3

Talisa - Pour le coup, prénom et métier étaient dans le scénario, il faut féliciter Erwan. Mais merci bien

Sydney - Il nous faudra un lien je crois ! En tant que demi-soeur d'Erwan, il me semble ? Merci beaucoup sinon *-*

Chloé - Je m'excuse et c'est rectifié (normalement?) ! Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Chloe Sheeran
admin + Offer me that deathless death
≡ messages : 2178
≡ arrivée : 09/12/2014
≡ célébrité : nina dobrev

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 20:24

oui c'est good merci !

_________________

Nobody loves no one.
The world was on fire and no one could save me but you. It's strange what desire will make foolish people do. I never dreamed that I'd meet somebody like you. And I never dreamed that I'd lose somebody like you. No, I don't want to fall in love with you by fantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Molly Hastings
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 362
≡ arrivée : 26/05/2015
≡ célébrité : gabriella wilde

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 20:33

bienvenue sur ccl. I love you I love you

_________________
and i've moved further than i thought i could, but i miss you more than i thought i would. and i'll use you as a warning sign, that if you talk enough sense then you'll lose your mind. and i found love where it wasn't supposed to be, right in front of me, talk some sense to me. ~ byendlesslove, excelsior, amber run + found.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Riley Abbot
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 68
≡ arrivée : 14/11/2015
≡ célébrité : ebr

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 20:56

Emilia + un scénario Bienvenuuuue I love you

_________________
you're in my mind all the time
My true love is you I call it love, I call it love Just me and you Every day I sing For you this melody I call it love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sydney Ackerley
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 119
≡ arrivée : 11/08/2015
≡ célébrité : Emmy Rossum

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 11 Déc - 23:38

Oui c'est la demi-sœur ! Avec plaisir pour le lien. I love you

_________________

Smile at life
Better not look down, Cause it's gonna be a long way to fall, This is our last chance, And it's everything or nothing at all, Don't make me a fool, darling don't make me crawl ~byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Skylar Miller
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 153
≡ arrivée : 23/08/2015
≡ célébrité : Anna Speckhart

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Sam 12 Déc - 8:32

Bienvenuuuuuuuue I love you I love you
Emilia est un super choix :crush:

_________________

Love is a game ♥️
byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Tessa McKinley
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 150
≡ arrivée : 14/10/2015
≡ célébrité : Dakota Mayi Jonhson

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Sam 12 Déc - 16:16

Excellent choix, bienvenue parmi nous I love you

_________________
MISLEADING APPEARANCES  
©️ okinnel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dylan Ludsen
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 114
≡ arrivée : 16/10/2015
≡ célébrité : Jamie Dornan.

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Dim 13 Déc - 19:38

Bienvenue parmi nous miss, ta plume est magique.

_________________
"j'étais juste derrière toi"
Il me faudra du temps pour que je t'ouvre mon coeur. C'est important que tu le saches. Ce sera pas toujours facile, je vais te repousser et il faudra que tu m'empêches de te laisser partir, il faudra que tu t'accroches, que tu restes.♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Mia Leclerc
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 11
≡ arrivée : 11/12/2015
≡ célébrité : Emilia Clarke

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Ven 18 Déc - 19:33

Merci beaucoup tout le monde

_________________

U-turn
for every step in any walk
any town of any thaught
i'll be your guide

for every street of any scene
any place you've never been
i'll be your guide
byfantasy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Erwan Taggart
admin + vous allez adorer me détester.
≡ messages : 538
≡ arrivée : 07/08/2015
≡ célébrité : Rami Malek

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie Sam 19 Déc - 22:13

bravo tu es validé I love you

Hop là, t'es parfaite. :crush: silent

Pour débuter ta vie dans le forum, il ne faut pas oublier de remplir correctement ton profil. Pense à mettre ton quartier de résidence dans ton profil si tu ne veux pas dormir dans la rue. Il faut en profiter pour jeter un coup d'oeil au reste des demandes. Ici tu trouveras des codes de signatures qui collent avec le forum. Maintenant que tu as fait toutes ces étapes ennuyeuses, nous t'invitons à te créer ta fiche de lien et à la compléter le plus vite possible. Il y a une fiche de liens à ta disposition, pour suivre les couleurs du forum (si tu ne l'utilises pas, veille à ne pas déformer le forum ou jurer avec des couleurs inadaptées), c'est un maximum de 430px. Juste un petit rappel pour les posts rp, si tu mets des cadres et autres, attention à ce que cela ne dépasse pas 430px en largeur, pour ne pas déformer le forum. merci. Plusieurs fiches son à ta disposition : fiches pour les posts rp . Et surtout. Have fun.

_________________

DON'T BREAKEVEN

still alive but barely breathing. i'm wide awake she's no problem sleeping. what am i supposed to do when the best part of me was you. I'm falling to pieces. ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie

Revenir en haut Aller en bas

[Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie
» [Mia] Je suis en thérapie pour savoir quoi faire avec les gens qui devraient suivre une thérapie
» [Manoir Dragonstone] “Pour savoir se venger, il faut savoir souffrir.” [Ryujia/Iseul]
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD CASE LOVE ♥ :: 02 + WHAT'S MY NAME :: we all want love :: welcome to my world-