AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
FORUM FERMÉ
NOUVEAU PROJET

Partagez|

nice to meet someone else. - andrew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
Jolene Monroe
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 45
≡ arrivée : 24/09/2015
≡ célébrité : jennifer lawrence

MessageSujet: nice to meet someone else. - andrew Jeu 15 Oct - 18:33


nice to meetsomeone else
andrew & jolene

J’y étais allée seule pour la première fois. Deux semaines que j’étais arrivée à Memphis et je venais enfin de faire mon échographie pour savoir si j’avais une petite fille ou un petit garçon. Cette information avait été un soulagement avec le fait de savoir que le bébé allait bien. J’avais eu peur du fait que je n’avais pas donné les meilleurs débuts à ma grossesse ne sachant pas que j’étais enceinte pour autant maintenant tout se passait pour le mieux. En tout cas, la gynécologue avait l’air plutôt rassurée et avait fini par me donner de bons conseils pour mener à bien ces quelques derniers mois avant d’avoir la joie de pouvoir serrer mon enfant dans les bras. Ce sourire que j’avais quand on m’avait annoncé que j’étais enceinte, ce sourire qui ne m’avait jamais quitté depuis l’annonce de cette grossesse. Bon cela n’avait pas été le cas pour tout le monde apparemment.

« Attendez encore un petit quart d’heure dans la salle d’attente, Mlle Monroe, nous vous rappelerons juste dans quelques instants pour la suite des examens mais pas d’inquiétude, ce n’est que de la routine » Je retournais dans la salle d’attente de l’hôpital pour pouvoir attendre encore un bon quart d’heure. Les examens étaient des examens de routine, pour être sure que je n’avais pas de complication particulière et une présentation pour l’accompagnement des mères célibataires comme moi. Célibataire, des années que je ne l’avais pas été depuis mes… seize ans je pense, j’avais toujours été en couple plus ou moins longtemps, plus ou moins de manière sérieuse mais j’avais toujours été en couple. Il était quand même comique de me dire que je me retrouvais célibataire à vingt sept ans et enceinte. J’aurai du me marier en fait, mon père avait peut être raison, je pris un thé à la menthe et me réinstallais à ma place avant de regarder ce qui se passait un peu autour de moi. Aucun moyen de mentir, celui qui doutait du fait que j’étais enceinte était un peu aveugle. Un jeune homme à côté de moi semblait attendre quelqu’un ou quelque chose peut être. Je n’en savais strictement rien pour être honnête. Je restais silencieuse, jusqu’à ce qu’un mouvement brusque me fit renverser une partie de mon thé sur mon jean « Malin » dis-je en rageant sur ma maladresse connue de tous.

_________________
"i think my heart is better"
Feel good. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrew Hastings
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 150
≡ arrivée : 26/05/2015
≡ célébrité : Alex Pettyfer

MessageSujet: Re: nice to meet someone else. - andrew Lun 19 Oct - 11:47

Nice to meet someone else.
Il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour. Je me suis encore couché trop tard, je me suis rendu sourd encore.  

Cet endroit n'était pas vraiment le genre d'endroit où Andrew aimait passer ses journées, mais en même temps, peu de gens devaient réellement apprécier passer des heures dans la salle d'attente d'un hôpital, sans savoir si les futures nouvelles vont être bonnes ou nouvelles, sans savoir s'il va falloir revenir encore ou si c'était enfin la dernière fois. Peut-être qu'Andrew s'était finalement habitué à ces allées-venues à l'hôpital, pour un détail ou un examen plus important, pour des papiers ou une attente interminable. Peut-être s'était-il réellement fait à cette vie à l'hôpital, ayant pris ses marques dans les différents endroits composant ces bâtiments froids mais sauvant des vies. Parfois, il se posait la question, de si il s'y était fait ou non. De si, un jour, il pourrait s'habituer à venir ici pour accompagner celle qu'il pouvait désormais appeler sa femme. Il se posait la question et trouvait toujours une seule et même réponse : non. Non il ne pourrait jamais se faire à cet endroit parce que passer plus de temps à l'hôpital qu'à la maison relevait de l'anormal. Non parce qu'il rêvait du jour où on lui dirait que le calvaire par lequel passait Molly était enfin terminé, qu'elle pouvait voyager, partir loin, oublier ces mois difficiles et s'envoler vers un nouvelle vie plus agréable. Mais pour l'instant, il n'entendait pas ces mots, ne les entendrait certainement pas tout de suite, mais il s'y faisait.

Quand Andrew venait ici, pour accompagner et ensuite attendre Molly qui passait dans d'autres salles toutes sortes d'examens et parfois sa chimiothérapie, et trouvait de quoi s'occuper. Il lui arrivait parfois de rencontrer plusieurs fois la même personne. Alors commençait un échange, une discussion durant laquelle ils discutaient tous deux de leurs raisons pour lesquelles ils se retrouvaient ici. Parfois, Andrew prenait son ordinateur, peu lui importait d'être chargé puisqu'il était assis, et il écrivait pendant des heures parfois, un nouveau scénario, ou améliorait les anciens, parfois envoyait des e-mails pour lancer ce film qu'il souhaitait produire dès aujourd'hui. D'autres jours, il prenait simplement un livre ou un magasine et passait le temps à la lecture, se levant parfois pour aller chercher un café ou simplement demander des nouvelles, dans le but de savoir si tout se déroulait bien. Car ces quelques minutes qui le séparaient de Molly, il s'inquiétait, plus que d'ordinaire et ne pouvait s'en empêcher. Chaque fois, il était à la limite de courir dans la salle où elle devait se trouver dans le but d'aller lui prendre la main et lui chuchoter qu'il était là et surtout, qu'il restait à ses côtés autant qu'elle en avait besoin. Mais cela lui était interdit et il passait des heures dans cette salle, inquiet, à attendre, et surtout, à espérer.

Quand Andrew, perdu dans ses pensées malgré le magasine qu'il faisait mine de tenir devant lui, vit du coin de l'oeil, une jeune femme se renverser sa boisson dessus, il referma le magasine et sortit de sa poche un paquet de mouchoirs qu'il lui tendit, demandant d'un seul coup. « Tout va bien ? » Il était comme ça, Andrew, à toujours s'inquiéter d'un seul coup, plus encore quand le problème concernait une femme. Parce qu'Andrew avait énormément de respect pour la gente féminine. Il avait passé toute sa vie à apprendre à les aimer et surtout, à les respecter. Toute sa vie, il les avait trouvées belles et leur avait trouvé quelque chose en plus, quelque chose qui scintillait et qu'eux, les hommes, n'avaient pas. Peut-être était-ce la raison pour laquelle il écrivait sur les femmes, souhaitait faire des films mettant en valeur les femmes, leur beauté et leur générosité, leurs qualités en soit. Ce qui faisait qu'elles étaient justement des femmes.
Alors, quand Andrew remarqua le ventre rond de la jeune femme à ses côtés, un fin sourire ne put s'empêcher de venir orner son visage. Il en rêvait parfois, de venir ici pour un rendez-vous de grossesse et non pas pour se battre contre un fichu cancer. Il en rêvait souvent, encore plus depuis le mariage. Il en rêvait bien sûr mais attendait son tour, tranquillement, attendait que la roue ne tourne en leur faveur, à Molly et à lui, il attendait sagement et en attendant, profitait de rencontrer des gens pour entendre et surtout écouter leurs histoires à eux. « C'est un garçon ou une petite fille ?»

_________________





I LOVE YOU. NEVER LEAVE ME.
I never think of the life I'll miss after I'm dead, or all that I missed before I was born. It's the time I'm as good as dead during this, my one and only life, that makes me tear at my hair. It seems to me that if I carefully gathered all of the time I was entirely alive I would have amassed perhaps two years of life so far... ©️.stay away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jolene Monroe
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 45
≡ arrivée : 24/09/2015
≡ célébrité : jennifer lawrence

MessageSujet: Re: nice to meet someone else. - andrew Jeu 22 Oct - 16:50


nice to meetsomeone else
andrew & jolene

Non, oui peut être. La boisson était chaude mais la sensation la plus désagréable était encore de rester mouillée pendant quelques minutes. Memphis n’était pas une ville froide, heureusement et au vue de ma tenue, je pense que cela sécherait assez rapidement. La maladresse était coutume chez moi, je savais que c’était comme une seconde nature pour moi, pas forcément évident de penser comme cela, alors que dans quelques mois j’allais devenir maman. Maladroite et maman ? Maman maladroite ? Oh je ne pensais pas être la première, et loin d’être la dernière mais c’était une appréhension. Redoubler de vigilance pour être sûr de pouvoir tout gérer et ne pas avoir de catastrophe. Je supposais que cela devait venir naturellement l’instinct maternel et tout cela. C’était surement quelque chose d’innée que tout le monde avait. Un jeune homme me tendit un paquet de mouchoirs « Merci » fis-je avec un sourire redevable. Ce genre de sourire qui apparaissait sur mon visage quand j’étais soulagée que quelqu’un me vienne en aide. L’entraide était une notion importante dans ma vie de famille, pour mes parents en tout cas cela avait été une notion qu’ils nous avaient inculquées via la religion depuis la jeunesse. Pour autant je n’avais pas l’impression que cela avait été beaucoup mis en pratique de leurs côté. Faites ce que je dis, pas ce que je fais. Ce modèle avait malheureusement beaucoup de limites. Notamment quand les enfants, comme Théo et moi on avait une fâcheuse tendance à la rébellion et à dire tout haut ce que les gens peuvent penser tout bas. Je ne parlais pas de mes autres grands frères qui étaient rangés depuis des années et à qui la vie souriait comme si cela n’avait aucune importance que deux membres de leur famille s’en aillent. On respirait un bon coup et on souriait au début et puis à la fin on finit malheureusement par craquer et dire ce que l’on pense. Et forcément cela ne plait pas. Cela ne plait pas DU TOUT. Nous allons dire. « Oui. Merci beaucoup. » dis-je en prenant de mouchoirs en papier et en lui retendant le paquet. Je posais le gobelet à moitié vide sur la table en face de moi. Et je m’essuyais rapidement ce qui pouvait être encore essuyé puis je laisserais sécher le reste.

Les hommes et moi. A part mon frère, souvent j’avais eu des relations conflictuelles. Elevée avec trois grands frères en même temps, on apprenait à se défendre des attaques un peu particulières de la part de nos frères plutôt que d’en savoir plus sur la relation que nous devons avoir avec eux, de manière amicale. Et puis pour l’ainé des trois, j’avais souvent été sa poupée. Son petit joujou, attrape gonzesse. Ce n’était pas très glorieux, alors les premières années c’est rigolo et puis, au fur et à mesure on grandit et la poupée devient un peu plus chiante à gérer. Mes relations amoureuses n’étaient pas beaucoup plus glorieuses dans le sens où la dernière venait juste de se conclure au moment où je lui avais annoncé qu’il allait devenir papa. Surprise. Enfin la surprise n’avait pas été super bien acceptée. Trois semaines plus tard, je n’avais pas de nouvelles non plus. Mais le jeune homme en face de moi semblait un peu plus sympathique que la majorité des hommes dans ma vie. « Oh. Je viens juste de le savoir, c’est une petite fille. » Petite fille ou petit mec, dans l’absolu l’un ou l’autre n’aurait eu aucune incidence. Je dis cela en touchant mon ventre par réflexe depuis quelques semaines maintenant. J’étais heureuse de devenir maman, j’appréhendais mais j’étais heureuse. Je vis une alliance à sa main gauche. « Vous attendez votre femme non ? » Bien loin de de me douter que les gens ici venaient pour des problèmes différents les uns des autres. A mes yeux il y avait beaucoup de femmes enceintes aussi ici, accompagnées par leurs conjoints. Je pense que c’était le plus dur, ne pas avoir quelqu’un pour passer les échographies avec moi, être heureux avec moi. Tout simplement.


_________________
"i think my heart is better"
Feel good. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Andrew Hastings
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 150
≡ arrivée : 26/05/2015
≡ célébrité : Alex Pettyfer

MessageSujet: Re: nice to meet someone else. - andrew Sam 24 Oct - 17:54

Nice to meet someone else.
Il est huit heures du soir, j'ai dormi tout le jour. Je me suis encore couché trop tard, je me suis rendu sourd encore.  

Il attendait sa femme, oui. Et il aurait mille fois préféré l'attendre de son échographie plutôt que de l'attendre de sa chimiothérapie, mille fois préféré. Il y pensait souvent d'ailleurs, à avoir une famille avec la jeune femme, à attendre pendant des mois l'arrivée d'un petit être qui leur ressemblerait à tous les deux. Ce qu'il aimerait passer des heures entières dans un magasin pour choisir la couleur de la chambre. Taupe ou vert ? Jaune ou bleu ? Rouge ou mauve ? Quelle couleur irait le mieux, qu'est-ce qui serait le plus joli, brisons les principes, ni bleu ni rose, soyons originaux. Ça oui, ces choses lui plairaient, apprendre le sexe de l'enfant, s'extasier lors des échographies, pleurer en entendant battre le cœur, caresser ce ventre rond grandissant chaque jour un peu plus, faire une liste de prénoms, choisir un prénom. Se rendre compte, à mesure que les semaines passeraient, de la réalité de la chose. Il en rêvait chaque jour un peu plus, et plus encore depuis leur mariage, depuis la concrétisation de leur amour.
Alors il observa cette femme, se demanda si quelqu'un l'attendait à la maison ou si elle venait seule parce qu'elle était seule. Il se demanda si elle était heureuse de devenir maman mais eut la confirmation à sa question intérieure quand elle effectua un geste affectueux sur son ventre, elle aimait déjà cet enfant et il sentait d'ici tout l'amour qu'elle lui portait et tout l'amour qu'elle comptait lui porter quand elle tiendrait sa fille dans ses bras. Et cette pensée le fit sourire. « Une petite fille, c'est merveilleux ça, vous devez être ravie.» Il lui adressa un sourire sincère, sachant tout de même que, s'il avait été dans ce cas, fille ou garçon importait peu. Il voulait juste un enfant avec sa femme, juste retrouver les traits de la femme qu'il aimait dans un enfant qu'ils aimeraient plus que quiconque. Il voulait être un père, un meilleur père que celui qu'il avait eu et peu lui importait le reste, que son enfant soit malade ou non, parce qu'il serait là pour lui, reprendrait même son ancien travail tant détesté dans le but de lui offrir les meilleurs soins possibles. Peu lui importait que ce soit une fille ou un garçon parce qu'il ou elle serait quand même son enfant. Il se rendait compte, à mesure que ses pensées divaguaient en voyant cette jeune femme, qu'il avait réellement envie d'être père mais malheureusement, la situation pour le moment l'en empêchait, il pouvait attendre. Pour le moment, ce qui lui importait réellement était la santé de Molly, parce qu'au jour d'aujourd'hui, ils ne savaient toujours pas. Et chaque matin, quand Andrew n'arrivait pas à réveiller sa femme du premier coup, il paniquait et se dépêchait de prendre son pouls, inquiet à chaque minute d'entendre son téléphone pour qu'on lui annonce la pire chose qu'il ne puisse un jour entendre. Il chassa ces idées de la tête, sentant une boule monter dans sa gorge et répondit à la question de la future maman. « Oui, elle devrait arriver d'ici une demi-heure maintenant. Elle n'aime pas trop que je l'accompagne parce que la chimio la fatigue énormément et je crois qu'elle ne se sent pas suffisamment jolie. Alors qu'elle l'est vous savez ! Elle l'est réellement.» Il débita ce flot de paroles sans se rendre compte qu'il embêtait certainement plus la jeune femme qu'il ne l'intéressait. Alors il se tut et ajouta, en guise d'excuses. « Excusez-moi, je suis bavard.» Il lui fit un sourire, et hocha un peu de la tête. Peut-être devait-il aller voir un psychologue pour discuter de la difficulté de la situation plutôt que d'embêter une étrangère censée passer une bonne journée en tête à tête avec son bébé.

_________________





I LOVE YOU. NEVER LEAVE ME.
I never think of the life I'll miss after I'm dead, or all that I missed before I was born. It's the time I'm as good as dead during this, my one and only life, that makes me tear at my hair. It seems to me that if I carefully gathered all of the time I was entirely alive I would have amassed perhaps two years of life so far... ©️.stay away
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Jolene Monroe
+ i spend my all life hiding my heart away
≡ messages : 45
≡ arrivée : 24/09/2015
≡ célébrité : jennifer lawrence

MessageSujet: Re: nice to meet someone else. - andrew Mer 28 Oct - 23:05


nice to meetsomeone else
andrew & jolene

"Oh un garçon ou une fille, j’aurai été ravie, mais une petite princesse c’est vrai que ça me rend joyeuse. » dis-je avec un sourire extasiée, un peu comme si je venais de recevoir mon premier Noël. Je n’en savais que trop rien en fait de comment j’allais me comporter avec ce bébé. Serai-je une bonne mère ? Nous avions toujours des vieux préjugés sur les mères célibataires, était-ce un mal pour moi d’avoir choisi d’élever cet enfant seul sans l’aval du père qui n’en avait de toute façon rien à faire, vu comme il m’avait jeté, moi, mon ventre et mes affaires. Peu m’importait, S’en mordait-il les doigts ? Certainement je pense, je n’en savais que trop rien, je tentais de ne pas regarder le mur Facebook sans mal bien évidemment. Un homme avec qui j’avais partagé tout de même une histoire d’amour, je ne pouvais pas oublier du jour au lendemain, les mots doux et les fleurs, les voyages et les restaurants, les espoirs et les promesses. Et pourtant depuis que je dormais sur le canapé lit de mon frère, j’avais l’impression que c’était une autre vie, j’étais partie de si loin. De loin et à la fois c’était si près. A quoi bon tout savoir et tout connaitre, mes choix étaient considérés aujourd’hui et je ne pouvais pas revenir en arrière. La main sur mon ventre, je devrais sentir bouger la petite princesse d’ici peu m’avait dit la gynécologue et la sage-femme. Memphis n’était pas une grande ville non plus et le fait que toute la salle d’attente réunisse diverses pathologies ne me surprenaient pas, pour autant, je perdais mon sourire et ma gaité quand il m’annonça que sa femme était à la chimiothérapie. Dieu m’en préserve, je n’avais jusqu’à maintenant jamais été confronté au cancer dans ma famille ou encore dans mes proches amis. A distance, oui nous avions eu une fille au collège qui était décédée de la leucémie. A part cela. Je ne disais pas que ce n’était pas très triste, bien au contraire, mais je ne la connaissais pas personnellement ce qui me permettait d’une certaine manière d’appréhender la nouvelle avec un peu plus de… Je ne trouvais pas le mot et pourtant l’idée était bien là. « Oh je n’en doute pas, je ne peux rien dire je l’ai encore jamais vu. Mais peut être d’ici une demi heure, après tout, elle devrait sortir au moment où on risque de me rappeler certainement je pense. » dis-je pour ne pas rentrer dans le mélodrame après tout il semblait appréhender la nouvelle plutôt bien. Une chimio n’était pas réputée pour être un moment facile à passer bien au contraire, c’était contraignant sur bien des points et surtout la fatigue que cela engendrait n’était pas anodine non plus. « Non, vous n’êtes pas bavards, enfin un peu si, mais cela fait du bien de discuter, je ne suis arrivée qu’il y a peu à Memphis et je dois vous avouer qu’à part mon frère je ne connais personne d’autres dans le coin. » Une façon comme une autre de faire connaissance c’était certain, même si pour être honnête, il y avait quand même mieux qu’une salle d’hôpital. « Vous êtes à Memphis depuis longtemps d’ailleurs ? »


_________________
"i think my heart is better"
Feel good. ♛ by endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: nice to meet someone else. - andrew

Revenir en haut Aller en bas

nice to meet someone else. - andrew

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» Nice to meet you...
» Heeeeee, dude ! It's nice to meet ya again ! | Mercedes Ferrès.
» «Hello my name is... Nice to meet you.»
» Nice to meet you !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
COLD CASE LOVE ♥ :: 03 + MEMPHIS CITY :: South Memphis :: memphis hospital-